Les 50 ans et + détiennent 52 % du pouvoir d'achat en France !

Immobilier : Icade acquiert 12 Ehpad et cliniques de santé

«Avec cette opération, Icade Santé (filiale d'Icade à 56,8%) poursuit sa stratégie de diversification dans le secteur du long séjour et conforte sa place de leader en immobilier de santé», a indiqué le groupe. Dans le détail, Icade Santé est en cours d'acquisition de sept Ehpad, quatre cliniques de soins de suite et de radaptation (SSR) et d'une clinique psychiatrique, auprès d'un organisme de placement professionnel collectif immobilier géré par Swiss Life Asset Managers France.

Les 12 établissements sont situés dans les régions de Normandie et de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et représentent une surface de 70.100 mètres carrés pour quelque 1.320 lits. Ces actifs sont loués par différents exploitants français tels que Korian, Ramsay Générale de Santé, INICEA et SGMR. La signature définitive de la transaction doit avoir lieu à l'été 2019. Au total, Icade dispose d'un portefeuille de 127 actifs (dont 21 Ehpad), pour...

Lire la suite

Source : Le Figaro


Les seniors paient de plus en plus cher leur crédit immobilier

Pour les emprunteurs de plus de 50 ou 60 ans, les conditions d’emprunt immobilier sont généralement peu avantageuses. Le coût de l’assurance de prêt, du fait de leur âge, peut peser très lourdement dans le coût global du crédit immobilier.

En France, 17% des personnes de 50 à 60 ans contractent un prêt immobilier. Dans la plupart des cas, les particuliers s’engagent alors à rembourser leur emprunt pendant une partie de leur retraite. Passé l’âge de 60 ans, les nouveaux emprunteurs sont en revanche beaucoup moins nombreux puisque 4% seulement des personnes de cette classe d’âge s’engage dans un nouveau prêt.

L’assurance liée à l’emprunt peut être nettement plus chère à cause du risque accru de problèmes de santé de l’emprunteur, notamment si celui-ci a déjà eu des antécédents médicaux. De plus, la hausse de la fiscalité est venue pénaliser davantage les seniors...

Lire la suite

Source : Silvereco


Les seniors, les retraités et le travail après 50 ans

Sous-emploi, salaires moins importants, chômage de longue durée : les seniors se retrouvent globalement confrontés à une complexe réinsertion sur le marché de l'emploi. Les difficultés à retrouver un poste restent en effet plus importantes chez les 50-64 ans que pour les autres catégories de travailleurs. Même si les politiques de maintien de l'emploi des seniors ont porté leurs fruits, les dispositifs consacrés au retour à l'emploi sont, eux, plutôt faibles.

 

Le site Seniors à votre Service (petites annonces emplois seniors et retraités) met en relation les candidats seniors avec des recruteurs, soit des particuliers employeurs ayant besoin d’une aide à domicile, soit des entreprises qui recrutent des personnes d’expérience. Comment ça marche ?

Lire la suite

Source : FranceInfo


Pourquoi les retraités vivent (en moyenne) mieux que les actifs

Alors que le niveau de vie des actifs aurait diminué de 2,3% en cinq ans, cette baisse ne serait, sur la même période, que de 0,5% pour les retraités. Des chiffres révélés par Le Figaro jeudi 11 avril, qui s'est procuré un document de travail interne du Conseil d'orientation des retraites (COR), qui n'aurait pas du être rendu public avant le jeudi 18 avril. À La Loupe s'est penché sur ces chiffres et, première réponse, ils sont accessibles depuis juin 2018...   

L'écart de niveau de vie entre les retraités et les actifs a été évoqué dès la parution du rapport "Evolutions et perspectives des retraites en France" égèrement augmenté entre 2010 et 2015 (+1,8 point) : suite à la crise, la baisse du niveau de vie moyen de l’ensemble de la population a été plus marquée (-2,3 % en cinq ans) que la baisse du niveau de vie moyen des retraités (-0,5 %)."

Lire la suite

Source : LCI


Découvrez le Palmarès des Trophées SilverEco 2019 !

La 11ème édition de SilverNight / Les Trophées SilverEco vient de s’achever hier avec maestria sur la scène du Grand REX, en présence de tous les professionnels et entrepreneurs de la filière du bien-vieillir. Madame Agnès BUZYN, Ministre des solidarités et de la santé et Monsieur Bruno LE MAIRE, Ministre de l’économie et des finances ont renouvelé leur soutien en accordant chacun leur patronage aux Trophées de la Silver économie.

Pas moins de 147 initiatives originales ont été nominées cette année, réparties dans 10 catégories du bien-vieillir. Autant dire que la tâche dévolue aux 30 jurés des Trophées SilverEco n’était pas simple… Ils s’en sont acquittés pourtant avec intérêt, conscience et esprit critique. A l’issue du passage de tous les candidats lors du Grand oral du 19 mars dernier, les jurés ont ainsi élu les finalistes, les coups de cœur et les heureux lauréats...

Lire la suite

Source : Silver eco


Revivez le Salon des Seniors en images

Voici les messages qu’il adressent à la jeunesse, et le meilleur souvenir de leur 20 ans :

Votre message à la jeunesse :

« Ne perdez pas espoir, jamais! La vie est pleine de surprises.», Danielle, 68 ans

« Saisissez cette chance de faire des études et surtout choisissez un métier qui vous plaise. C’est si important ! », Katy, 65 ans

« Soyez fonceur tout en étant prudent », Maryse, 65 ans

« Prenez soin de vous maintenant pour bien vieillir ! », Socorro, 60 ans

« Vivez votre vie et surtout, AMUSEZ-VOUS ! », Alain, 74 ans

« Apprenez à profiter des choses simples de la vie. », Chantal, 63 ans

« N’abandonnez jamais vos rêves d’enfants, continuez d’y croire et soyez persévérants pour les atteindre ! », Brigitte, 59 ans

Lire la suite

Source : Salon des seniors


Culture et Compagnie lance la 1ère plateforme vidéo dédiée aux seniors

La TV « Art de Vivre », c’est une plateforme très simple d’utilisation contenant des vidéos accessibles 24/24 conçues et développés par Culture et Compagnie en s’appuyant sur son expertise du monde des seniors depuis plus de 10 ans.

Co-créée avec des seniors depuis 2 ans et ouverte à l’abonnement à l’occasion du Salon, elle donne accès sur ordinateur, tablette ou smartphone «où je veux, quand je veux » à un contenu sans cesse renouvelé avec des fonctionnalités adaptées aux seniors. Son objectif est de mettre à disposition des activités autour de la prévention et la culture animées par des experts, des coachs, des conférenciers agréés.

En famille, avec des amis, en groupe ou même seuls, les abonnés pourront suivre des conférences autour de la peinture, de l’histoire, de l’architecture, des récits d’aventuriers…, mais aussi faire des séances bien-être. En effet, des séances de Qi Gong..

Lire la suite

Source : Silvereco


Concertation grand âge : les propositions en direction des aidants

Reste à charge en Ehpad, augmentation des effectifs dans les établissements, prévention, âgisme, Apa… Aucun sujet n’a été laissé de côté dans le rapport. 

Y compris celui des aidants : « on ne peut concevoir une action forte en faveur des personnes âgées sans s’engager fermement auprès des aidants dont nous savons le rôle essentiel, et en même temps la difficulté de la tâche, l’épuisement sui souvent les guette, le découragement et l’affaiblissement de leur propre santé », affirment les auteurs du rapport (page 69).

Ainsi, les propositions 22 à 34 leur sont consacrées, avec pour but :

De simplifier la vie des aidants (création d’un guichet unique, mise à disposition d’outils d’évaluation de leurs besoins) ;

De les soutenir financièrement (indemnisation du congé de proche aidant, nouvelle Apa..

Lire la suite

Source : Age Village


Retraites : 3/4 des Français favorables à l'alignement des régimes du public et du privé et à la fin des régimes spéciaux

Les trois quarts des Français sont favorables à l'alignement des régimes de retraite du public et du privé et donc à la fin des régimes spéciaux, révèle jeudi 28 mars  un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.

Cette réforme est approuvée massivement par les salariés du privé (84%) mais aussi majoritairement par ceux du public (58%), les régimes spéciaux touchant une minorité d’entre eux. Politiquement, cette réforme fait aussi consensus : 68% de soutien à La France insoumise et au Rassemblement national et 94% chez les Républicains et La République en marche.

La rémunération au mérite est aussi approuvée par une majorité des Français (61%). Les salariés du privé y sont favorables à 64% alors que 53% des agents du public y sont opposés.

 

Lire la suite

Source : France info


Financement de la dépendance : Buzyn exclut tout nouveau prélèvement

Un petit pas pour la protection sociale, un grand pas pour les personnes âgées en perte d'autonomie. Dans le rapport qu'il a remis ce jeudi à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, après quatre mois de concertation, Dominique Libault préconise d'accroître la dépense publique consacrée à la dépendance de 35 %. Elle passerait de 1,2 % du PIB aujourd'hui à 1,6 % en 2030. Soit 6,2 milliards d'euros en plus en 2024, et 9,2 milliards en 2030, à rapporter aux 23,7 milliards actuels.  Un montant en ligne avec les chiffres évoqués par Emmanuel Macron en juin 2018. Mais le flou demeure sur la façon dont ces moyens vont être mobilisés.

« C'est beaucoup, mais cela reste limité rapporté aux 740 milliards d'euros annuels de dépenses de protection sociale », relativise Dominique Libault, qui préside le Haut-conseil pour le financement de la protection sociale. Son rapport doit nourrir un projet...

Lire la suite

Source : Les Echos


La maison de retraite reste la solution préférée des Français

Leurs tarifs sont élevés, le reste à charge important, et pourtant les Français y ont toujours fortement recours. « Sur les maisons de retraite, il y a un paradoxe français », résume Nicolas Boulay, spécialiste de l’assurance au cabinet BearingPoint qui vient de réaliser une étude comparative entre six pays sur le coût des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) où la France brille surtout par ses contre-performances. Édifiant au moment où un rapport sur la dépendance vient d’être remis à la ministre de la Santé.

Très lourd reste à charge. L’étude de BearingPoint a évalué la part restant à la charge des familles dont un parent est hébergé en Ehpad. En France, elle s’élève à 2000 € par mois en moyenne. Un chiffre qui cache d’importantes disparités, signes d’inégalités territoriales. Ainsi, dans la Meuse ce reste à charge, ou « RAC », est en moyenne de 1613€..

Lire la suite

Source : Le Parisien


Ehpad : des milliers de Français sur liste d'attente

Pour Chantal Redon, c'est un rituel : deux fois par jour, elle rend visite à ses parents. Une obligation, car son père et sa mère sont âgés de 91 et 87 ans. Malades, ils ne sont plus autonomes. Fatiguée des allers-retours quotidiens, Chantal a fait appel à des aides ménagères et des infirmières, mais de nombreuses tâches restent à sa charge. Et quand ses parents sont seuls, c'est l'angoisse. Pour éviter de parcourir les 13 km qui la séparent de ses parents plusieurs fois par jour et réduire son inquiétude, Chantal Redon aimerait les placer en maison de retraite. Pas si simple, puisqu'après cinq mois d'attente, il n'y a toujours pas de place disponible.

Le cas de Chantal n'est pas isolé, car en Haute-Vienne, les listes d'attente s'allongent dans les Ehpad. Dans cet établissement qui compte 61 lits, il faut attendre plusieurs mois pour avoir une place. La situation ne devrait pas s'améliorer, car depuis 2015 et malgré...

Lire la suite

Source : France info


Retraite : une dose sur-mesure pour les libéraux

« On avait un mur face à nous. Depuis un mois, on peut discuter. » Michel Chassang, le président de l'Union nationale des professions libérales, est un peu rassuré par la tournure que prend la concertation sur  la réforme des retraites , engagée en février 2018 par  le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye. «Nos messages sont passés. Nous devrions pouvoir conserver nos régimes actuels en matière de gestion», poursuit le représentant syndical, persuadé que « c'est l'avenir des professions libérales qui se joue ».

En 2018, les indépendants ont répété qu'ils voulaient un régime universel réduit à l'essentiel. Mais  en octobre, le couperet est tombé  : tous les Français cotiseront jusqu'à près de 10.000 euros de salaire mensuel au futur pot commun des retraites.  Bien loin du plafond de 3.000 euros espéré par les libéraux, et que continuent à réclamer six caisses de retraites qui viennent de constituer l'association Pro'action retraite.

Lire la suite

Source : Les Echos


Denise, une Française de 85 ans, est policière aux Etats-Unis

"J’ai commencé à travailler en 1979 et je suis toujours là !" Denise Duesing a 85 ans. Mais elle travaille toujours. Cette Française, née à Jarny (Meurthe-et-Moselle), vit aux Etats-Unis depuis cinquante-trois ans et est aujourd'hui policière à Richmond (Virginie).

Elle travaille deux heures par jour. "Je ne fais que garde d’école. Je suis au travail à 7 heures le matin, les enfants commencent à arriver vers 7h20. J’arrête le trafic, je siffle et je remets le trafic en route. Et à 7h40, c’est fini, explique-t-elle à franceinfo. L’après-midi, j’y vais de 14 heures à 15 heures. Vers 14h10, les enfants sortent tous en même temps et je fais la même chose", poursuit-elle.

L'octogénaire ne compte pas arrêter ses activités. "Je ne suis pas fatiguée du tout parce que le travail n’est pas difficile, expose Denise Duesing. Je suis en contact avec les enfants, avec les parents, avec les instituteurs, et c’est très plaisant." Et de préciser ...

Lire la suite

Source : Francetvinfo


Seniors : préconiser l'activité physique après une hospitalisation

C’est prouvé : faire de l’activité physique permet de contrer la perte de muscle et de force. Être actif renforce également l’équilibre et la confiance en ses capacités de mobilité et d’autonomie. 

  

Or, après un séjour hospitalier, presque tous les aînés se sédentarisent, ce qui accentue le déclin de leur autonomie physique et de leur mobilité. 

  

Afin de faciliter la « prescription » de programmes d’exercice physique, l’équipe de Mylène Aubertin-Leheudre* a développé un outil d’aide à la décision basé sur des données de recherche. En se fondant sur trois critères simples (la capacité cardio-musculaire, l’équilibre ainsi que la santé cognitive et la présence ou non d’un proche...

Lire la suite

Source : Senior actu


Demander toutes ses retraites en une seule fois, c'est désormais possible

Jusqu'à présent, il fallait multiplier les démarches auprès de ses différentes caisses, actuelles ou anciennes, pour réunir ses pensions. L'opération se fait désormais en ligne, en une seule fois. A une condition : avoir créé son "compte retraite individuel" sur info-retraite.fr. Sur ce portail officiel, chacun trouvera les informations qui le concernent : relevé de carrière, nombre de trimestres et de points retraite acquis au cours de votre carrière professionnelle françaisedans tous les régimes de retraite obligatoires, estimations des montants des futures pensions dès l'âge légal, etc. 

Auparavant, l'opération était réservée aux salariés du secteur privé sur lassuranceretraite.fr et sur agirc-arrco.fr, aux fonctionnaires de l'Etat sur retraitesdeletat.gouv.fr, aux agents contractuels de la Fonction publique sur ircantec.fr et aux salariés des industries électriques ou gazières sur cnieg.fr. Les autres (agriculteurs...

Lire la suite

Source : L'Express


Retraite : le classement des villes idéales où partir en retraite

Climat, prix de l’immobilier, proximité des soins médicaux, vie sociale et culturelle… Quelles sont les villes plébiscitées par les Français une fois à la retraite ? Le Figaro a comparé les avantages et inconvénients de 50 villes françaises « choisies pour leur succès auprès des retraités », celles où ils sont les plus nombreux en proportion de la population. 15 sont des métropoles de plus de 100 000 habitants, 15 autres comptent entre 50 000 et 100 000 habitants et 20 sont des villes de plus de 10 000 habitants.

Pour établir son classement, Le Figaro a compilé une série des données dans cinq catégories, pesant chacune pour un cinquième de la note finale : démographie et attractivité des retraités, santé, qualité du cadre de vie, immobilier, vie sociale et services aux seniors. Parmi les indicateurs, se trouvent l’accessibilité à un médecin généraliste, la distance du CHU/CHR, la distance pour se rendre à l’aéroport le plus proche, le prix...

Lire la suite

Source : Dossier Familial


Solid’R aide les seniors et les personnes fragiles à déménager

Pour une personne âgée, ou handicapée, déménager peut-être un vrai parcours du combattant. Il faut trier tout ce qu’on a accumulé, faire les cartons, trouver un déménageur, s’occuper des démarches administratives, et puis déballer, réaménager… Autant de tracasseries que Xavier Delahaye connaît bien pour avoir longtemps travaillé pour une société de déménagement.

« C’est un constat qu’on faisait régulièrement, à savoir qu’on ne pouvait pas s’occuper des personnes en difficultés. On pouvait gérer le déménagement, une mise en carton basic, mais on n’allait pas au-delà. »

Début janvier 2018, Xavier Delahaye décide donc de démissionner pour créer, quelques mois plus tard, Solid’R. Une Plateforme d’intermédiation qui propose aux seniors ou personnes fragilisées de les accompagner durant toutes les étapes d’un changement du..

Lire la suite

Source : blog franceTVinfo


Un Parisien sur cinq est âgé de 60 ans et plus

Depuis quelques temps, la mairie de Paris semble se réintéresser aux seniors et aux personnes âgées… Avec ces statistiques on comprend pourquoi ! 

En effet, selon les données de l’Insee, actuellement, un Parisien sur cinq est âgé de plus de soixante ans et cette proportion devrait grimper à un quart d’ici la moitié de ce siècle. 

Dans ce contexte, l’Agence départementale d’information sur le logement de Paris (Adil) s’est intéressé à la localisation géographique de ces personnes de 60 ans et plus au sein de la capitale française.   

Selon l’étude de l’Adil, l’arrondissement le plus peuplé de personnes de 60 ans et plus serait le 15ème avec 53.000 seniors -précisons que c’est aussi le plus grand arrondissement de Paris et le plus peuplé. Viennent ensuite, le 16ème avec 47.892 seniors, puis, plus étonnant, le 13ème avec 41.805 personnes. 

Lire la suite

Source : Senioractu


La Poste : trois services au service de l'intergénération

De nos jours, smartphones, ordinateurs, tablettes et autres appareils font partie du quotidien des petits-enfants, évidents pour eux, ils le sont parfois moins pour leurs grands-parents. Dans ce contexte, La Poste propose Ardoiz, une tablette spécialement imaginée pour les seniors. Elle est intuitive et simplifiée pour toutes les fonctions principales : internet, messagerie ou encore appareil photo. 

Développée par Tikeasy, entreprise du groupe La Poste, cette offre comprend la mise en service de la tablette à domicile (initialisation de la tablette et connexion à Internet) par un postier spécialement formé. 

Cette offre propose aussi des contenus sans publicité et une équipe de conseillers à l’écoute du senior pour toute question via un numéro gratuit. La tablette est disponible dans tous les bureaux de poste de France métropolitaine ou directement en ligne...

 Lire la suite

Source : Senioractu


Vers une réforme a minima des régimes spéciaux de retraite ?

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron : supprimer les régimes spéciaux de retraites… Pas si sûr ! Si l’on en croit un texte de travail envoyé aux partenaires sociaux, et que nous nous sommes procuré. Certaines spécificités pourraient en effet être maintenues. Hautement explosive, la question s’invite à la table des discussions menées en vue de la préparation du futur « système universel » de retraite par points.

À partir de lundi, syndicats et patronat vont défiler à tour de rôle dans le bureau de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites qui mène les concertations depuis un an. Avec au menu le maintien, ou non, des départs avant 62 ans accordés aux agents des 42 régimes spéciaux (RATP, Banque de France, Opéra,…) et à certains fonctionnaires des catégories dites « actives » (policiers, surveillants de prison...

Lire la suite

Source : Le Parisien


La taxe Gafa aura un taux unique de 3 %

La taxe Gafa ne sera finalement pas progressive. Alors que le gouvernement avait indiqué vouloir moduler l'impact de cette fiscalité en fonction de la taille des entreprises, il y a renoncé  pour des raisons de sécurité juridique, après le passage du texte de loi au Conseil d'Etat . « C'est un dossier emblématique, nous ne souhaitons pas voir cette taxe annulée dans les prochaines années, suite à des éventuels recours au niveau européen », indique-t-on à Bercy.

La taxe sera donc fixée au taux unique de 3 %, a précisé le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, dans « Le Parisien » ce dimanche , et elle s'appliquera sur les revenus issus de la publicité en ligne, de l'exploitation des données personnelles et du chiffre d'affaires des plates-formes. Le barème progressif de 3 % à 5 % qui avait été envisagé visait à frapper plus fortement les grands groupes (Google, Amazon, Apple, etc.) que les acteurs du...

Lire la suite

Source : Les Echos


Crédit immobilier : emprunter après 60 ans

Pour un senior, souscrire un énième crédit immobilier auprès d’une banque n’a rien de compliqué à condition d’en avoir les capacités financières. Mais à partir d’un certain âge, cela ne suffit plus !

Passé 60 ans, le sésame le plus précieux à obtenir s’avère être l’assurance emprunteur liée à ce même prêt. Car sans cette couverture, pas de crédit. Or, plus on avance en âge, plus les risques de santé se multiplient et donc plus cette assurance devient chère et difficile à décrocher. Une personne déjà à la retraite ou en fin de carrière professionnelle, n’a intérêt qu’à se couvrir que pour le décès et l’invalidité et exclure l’incapacité et l’interruption de travail réservées aux actifs.

Malgré ce champ plus restreint, trouver une assurance relève malgré tout du parcours du combattant. 

Lire la suite

Source : Le Monde


Chine : l'impossible équation des retraites

60 ans pour les hommes, 55 pour les femmes : en Chine, on part à la retraite plus tôt qu'ailleurs. Résultat, il y a aujourd'hui 240 millions de seniors dans le pays et le financement des retraites, qui fonctionne comme en France par répartition, est de plus en plus problématique. Les retraités représentent aujourd'hui 17% de la population : ce sera le double dans vingt ans. Les actifs ne sont plus assez nombreux pour payer les pensions des non-actifs. "Il va impérativement falloir retarder l'âge des départs en retraite car il n'y a pas assez de main d'oeuvre jeune en Chine", prévient la blogueuse Ruan Ta Qing.

La politique de l'enfant unique est aussi mise en cause, en partie responsable du vieillissement de la population. Aujourd'hui, il y a trois actifs pour financer une retraite : en 2050, cela tombera à 1,3 actif seulement. Pour résoudre ces problèmes, la Chine...

Lire la suite

Source : France TV info


L'âge moyen de départ à la retraite approche 63 ans

Inexorablement, l'âge moyen du départ effectif à la retraite recule . Selon la Caisse nationale d'assurance-vieillesse, qui publie ce lundi les statistiques 2018 du régime général du secteur privé, il s'est élevé à 62 ans, 8 mois et deux semaines l'an passé. Deux mois et demi de plus que l'année précédente. C'est une tendance de fond : en 2011, il était de 62 ans, et en 2007, de 61 ans.

Cette évolution ne doit rien au hasard et tout aux récentes réformes des retraites. L'âge légal de départ a été porté progressivement de 60 à 62 ans, l'âge du taux plein (sans décote) doit passer entre 2016 et 2022 de 65 à 67 ans, et le nombre de trimestres cotisés nécessaires pour jouir d'une retraite complète est encore en train d'augmenter - il sera bientôt de 42 ans.

L'âge de la retraite dans le secteur privé approche 63 ans. Cela relativise l'impact du...

Lire la suite

Source : Les Echos


Dring et E-vone, des objets connectés pour la sécurité des seniors

La smartcanne Dring est une canne connectée qui permet d'alerter l'entourage si la personne qui l'utilise tombe. Jusqu'à 5 proches peuvent être enregistrés et en cas de chute, une boîte vocale va les appeler en cascade. Si le premier ne répond pas, le deuxième sera appelé et ainsi de suite. L'aidant qui répond reçoit alors par SMS la localisation exacte de la personne à secourir. 

Bien sûr, une canne peut tomber toute seule, ça n'implique pas que son utilisateur a été victime d'une chute. C'est pour cette raison que pendant les 3 premières semaines d'utilisation, un algorithme - une intelligence artificielle - va apprendre "la vie quotidienne de la canne".... quand on la pose, quand elle glisse, chute... etc. A la fin de ce délai, le dispositif sera capable de reconnaître une vraie chute de personne et d'alerter. 

La canne est également équipée d'un bouton sur lequel le senior peut appuyer s'il se...

Lire la suite

Source : RTL


De plus en plus de personnes devraient partir à la retraite après 62 ans

A quel âge partiront à la retraite les personnes qui sont entrées sur le marché du travail à la fin des années 80 ? Dans des documents préparatoires à une réunion programmée ce jeudi 21 février, que nous avons pu consulter, le Conseil d’orientation des retraites (Cor) réalise un état des lieux sur les différents âges de départ à la retraite. Si pour le moment le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a annoncé qu’il ne toucherait pas à l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans, dans les faits, il est fort probable que de plus en plus de personnes travaillent au-delà de cet âge. D’autant que parmi les pistes évoquées dans le cadre de la création d’un futur régime universel de retraite, l’idée serait de majorer la pension de 3 à 5% par année supplémentaire en activité.

Dans son document, le Cor explique qu’à l’avenir l’âge conjoncturel de départ à la ...

Lire la suite

Source : Capital


Deux tiers des Français sont inquiets pour leur retraite

 A l'heure de la réforme des pensions, ING s'est penchée sur le sentiment des Français quant à leur retraite... Le résultat est moins brillant encore que dans d'autres pays. Les Français sont les seuls à trouver leur système à la fois insuffisant et injuste. Il apparaît aussi comme peu lisible et semble peu à même de permettre aux futurs retraités de calibrer correctement leur épargne pour pouvoir maintenir leur niveau de vie après la retraite.

Depuis plusieurs années, la banque ING sonde les ménages des différents pays où elle est active à propos de questions relatives à leurs finances personnelles. Ce sont les "ING International Surveys". Le volet "épargne" des enquêtes 2019 a été réalisé du 10 septembre au 10 novembre 2018 auprès de 15.000 ménages dans le monde, dont 1.000 en France. Les principales conclusions de cette enquête pour la France sont les ...

Lire la suite

Source : Boursier


Où vaut-il mieux travailler en France après 50 ans?

En France métropolitaine, mieux vaut être un senior actif en Auvergne-Rhône-Alpes ou dans la région parisienne que dans les Hauts-de-France. Selon les dernières données publiées ce jeudi par l'Insee, de fortes différences subsistent entre les taux d'emploi des 50-64 ans, symbolisant la part d'actifs occupés au sein de cette classe d'âge. Sur l'ensemble du territoire, plus de six seniors sur dix sont en emploi (61,5%), à quelques années de la retraite, un taux en hausse depuis plusieurs années: il culminait à 53,3% en 2007.

Les écarts de taux d'emploi entre les territoires sont notables: les seniors franciliens sont actifs pour près de 69% d'entre eux en moyenne, quand six régions présentent un taux inférieur à 60%. Les Hauts-de-France conservent le ratio le moins élevé avec 55,8% des seniors en emploi seulement. Dans l'ensemble, l'Insee divise les régions, Île-de-France...

Lire la suite

Source : Le Figaro


85% des seniors seraient prêts à tomber amoureux

Les « jeunes » seniors (50-64 ans) sont les plus déterminés dans cette affirmation puisqu’ils sont 95% à penser qu’ils peuvent trouver l’amour à leur âge. Ce chiffre a tendance à baisser un peu au fur et à mesure des années, mais une très large majorité d’entre eux (86%) pense qu’elle peut encore tomber amoureuse après 65 ans, et même après 75 ans (65%) !

Très populaires chez les jeunes, les sites de rencontre le sont moins chez les seniors, lorsqu’il s’agit de trouver l’amour. Ces derniers seraient davantage enclins à s’inscrire dans des clubs et associations proposant des activités diverses (loisirs, sport, culture voyage). Ils seraient même 47% à vouloir franchir le pas. Pour trouver l’amour, 17% d’entre eux seraient également prêts à retrouver d’anciennes connaissances sur les réseaux sociaux et 9% à aller à des soirées organisées pour les célibataires.

Lire la suite

Source : Silver Eco


Retraites : les partenaires sociaux défendent leur cagnotte de 70 milliards

Disposer d'un petit matelas de sécurité ne serait pas un luxe pour  le futur régime universel de retraite . Pendant les années déficitaires, ces réserves financières permettraient de continuer à verser les pensions, en regardant l'horizon, et en évitant les grandes embardées de type ponction sur les retraités ou création de nouveaux impôts. La constitution de réserves est l'un des outils de pilotage cités par le Haut-Commissariat à la réforme des retraites, dans le document de travail en discussion depuis quelques jours avec les partenaires sociaux.

Mais à la simple évocation de la manne, les esprits s'échauffent. Sujet sensible. Syndicats et patronat gèrent paritairement le régime de retraite complémentaire des salariés du privé, l'Agirc-Arrco, qui dispose des  plus grosses réserves de tous les régimes  : en 2016, 70,8 milliards sur les 118 milliards d'euros de l'ensemble des régimes complémentaires...

Lire la suite

Source : Les Echos


Seniors au volant : faut-il imposer une visite médicale ?

Chaque fois qu'une personne de plus de 70 ans se trouve être à l'origine d'un drame de la route, la question revient à la une des journaux : passé un certain âge, le titulaire du permis de conduire ne devrait-il pas passer une visite médicale, afin de s'assurer qu'il conserve les réflexes suffisants et la mobilité physique nécessaire à la conduite d'une automobile ? Si une telle visite médicale devait être rendue obligatoire en France — comme elle l'est déjà en Espagne et en Italie — il resterait à décider à partir de quel âge et à quelle fréquence. Il resterait à arrêter les critères pour évaluer les capacités de nos aînés à conduire un véhicule. Un sujet hautement délicat.

En France, ces interrogations trouvent rarement leur réponse car elles reviennent à abroger le principe même du permis de conduire attribué à vie. Ce certificat a perdu son statut de privilège pour être perçu comme un droit, particulièrement dans nos...

Lire la suite

Source : Challenges


Ces retraités français qui choisissent l’Afrique

Une retraite à 9 388 kilomètres. Pascal* est un aventurier. Cet ancien employé de banque de 62 ans a choisi de partir vivre à l’île Maurice sans y avoir jamais mis les pieds. En septembre 2018, il a quitté son port d’attache de Seine-et-Marne avec son épouse et son envie de vivre ailleurs.

Portugal, Italie, Espagne, Thaïlande, Bali, Grèce, Brésil… mais aussi Algérie, Maroc, Tunisie ou Sénégal. Si les destinations favorites de l’exil du troisième âge sont variées, de plus en plus de Français optent comme Pascal pour les côtes africaines. L’Afrique est même devenue le deuxième continent d’accueil. Avec 40 % du 1,15 million de retraités français qui résident à l’étranger, elle talonne désormais l’Europe (50 %), selon les chiffres 2017 de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV). Les autres continents – Amériques, Asie et Océanie – arrivent bien loin derrière, se partageant les 10 % restants.

Lire la suite

Source : Le Monde


Un senior sur cinq a besoin d'aide pour gérer son quotidien

Vieillir chez soi est le souhait de nombreuses personnes. Or l’âge avançant, il est de plus en plus difficile de le faire sans bénéficier d’une aide extérieure. D’après l’enquête Capacités, aides et ressources des seniors (Care) de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), publiée vendredi 8 février, 3 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus vivant à domicile déclarent être aidées régulièrement pour les activités de la vie quotidienne. Ces chiffres grimpent avec l’âge. Ainsi, entre 60 et 74 ans, moins d’un senior sur dix reçoit une aide pour effectuer les tâches journalières alors qu’ils sont quatre sur dix après 75 ans.

Pour près de la moitié (48%), ce soutien vient de l’entourage, principalement des enfants. L’activité la plus demandée est l’aide à faire les courses. Les proches épaulent aussi leurs aînés en prenant rendez-vous chez le médecin ou encore en gérant le budget..

Lire la suite

Source : Capital


DomusVi poursuit son expansion au Portugal

DomusVi, spécialiste de l’accueil et des services aux seniors autonomes ou dépendants en Europe, vient d’acquérir une nouvelle résidence médicalisée située dans la région de Porto, plus précisément dans la commune de Gaia. Il s’agit de la « Clinica da Lomba », qui dispose d’une capacité d’accueil de 65 places pour les personnes âgées.

La résidence, qui a débuté ses activités il y a cinq ans, compte 65 places, dont 24 en collaboration avec le Red Nacional de Cuidados Continuados para la Rehabilitación (Réseau National des Soins Continus pour la Réhabilitation). L’établissement se compose d’une équipe de 54 professionnels, experts dans la prise en charge appropriée des personnes âgées. La « Clinica da Lomba » est spécialisée dans les soins de convalescence.

Cette résidence médicalisée implantée dans la commune de Gaia vient ainsi compléter...

Lire la suite

Source : SilverEco


E-Wear mesure le bien-être des résidents en EHPAD pour mieux les traiter

Les premières solutions d’E-Wear visent à mesurer objectivement un indice de bien-être fiable des individus. Pour ce faire, la start-up collabore avec le CHU de Lille et analyse la variabilité cardiaque pour en déduire un niveau de bien-être physiologique. 

Cet indice objectif, qui se veut « unique au monde », a été validé par comparaison avec des questionnaires éprouvés et reconnus dans le monde entier. Pour aboutir à cette mesure, un algorithme est utilisé. Mis au point par l’équipe du CIC-IT (laboratoire Inserm rattaché au CHU de Lille) sous la responsabilité du professeur Régis Logier, cet algorithme a d’ailleurs fait l’objet de deux brevets. 

La solution présentée par E-wear Solutions dans le cadre de Silver Surfer s’adresse aux établissements de soin pour personnes âgées (EHPAD, services de gériatrie…).

En effet, on le sait, souvent, le personnel soignant de ces établissements rencontre des...

Lire la suite

Source : Senior Actu


Italie : nouvel eldorado fiscal pour les retraités français ?

Envie de découvrir de nouveaux horizons au moment de la retraite ? Et pourquoi pas prendre la direction de l’Italie ? Au-delà de sa douceur de vivre, ce pays présente, depuis le début de l’année, un autre atout...fiscal celui-là. Dans le détail, la loi de finances pour 2019 limite la taxation sur les pensions retraite et sur les autres revenus de source étrangère à 7%. “Attention, pour en bénéficier, il faut s’installer dans une ville du sud de l’Italie qui compte moins de 20.000 habitants”, prévient Steve Jakubowski, avocat au sein du cabinet Avocats Picovschi. Huit régions du sud de la botte sont éligibles : la Sicile, la Calabre, la Campanie, la Sardaigne, les Pouilles, le Molise, la Basilicate ainsi que les Abruzzes. Si vous envisagez de poser vos valises à Naples, Rome ou Florence, ne comptez donc pas sur cet avantage fiscal. Autre restriction, la réduction de l’imposition est limitée à 5 ans. Au-delà de ce délai, les revenus sont imposés selon le barème progressif de...

Lire la suite

Source : Capital


FFC et Domitys s'engagent pour la santé cardiaque des seniors

Parce que la prévention en matière de santé cardiaque est importante à tout âge et tout particulièrement à partir de 50 ans, ce partenariat vise à aider les seniors à protéger leur cœur et à vieillir en bonne santé en les incitant à adopter une bonne hygiène de vie. 

On le sait, accompagner le vieillissement par la prévention cardio-vasculaire est une des priorités de la FFC, l’organisation revenant régulièrement avec des conseils et des alertes pratiques et clairs pour le plus grand nombre. Plus concrètement, cette nouvelle collaboration vise à répondre à deux objectifs.   

Tout d’abord au niveau national : il s’agit là de sensibiliser les seniors sur l’importance de la prévention en mettant à leur disposition le guide « Cœur de seniors – prendre soin de son cœur à tout âge » et en participant aux Parcours du Cœur qui seront mis en place dans plus de 80 résidences du groupe. 

Lire la suite

Source : Senior Actu


"SendinBlue veut être un leader européen du marketing digital"

Pourquoi racheter Newsletter2go en Allemagne ?

Armand Thiberge. En 2017, nous avions levé 30 millions d'euros pour faire de SendinBlue le leader européen du marketing digital, avec son logiciel qui permet aux PME et TPE de communiquer avec leurs clients par courriels ou SMS. Par cette acquisition du numéro un en Allemagne, nous bâtissons une entreprise capable de tenir tête aux géants américains à un moment-clé. Avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD), l'Europe a en effet pris un chemin radicalement différent des Etats- Unis sur la question essentielle de la protection des données.

Le marché du marketing relationnel est-il en voie de concentration ?

Oui, comme le démontrent les rachats récents de Neolane et Magento par Adobe, Rebel par Salesforce ou encore SendGrid par Twilio. Celui qui gagne est celui qui a le meilleur...

Lire la suite

Source : Challenges


Sida : un cas sur cinq a plus de 50 ans

L’évolution de nos modes de vie et l’arrivée des médicaments contre la dysfonction érectile ont profondément changer la sexualité des seniors. Si certains se remettent en couple et refont leurs vies, d’autres préfèrent profiter de cette seconde jeunesse en multipliant les partenaires. 

Oui mais voilà, la plupart de ces personnes, souvent des hommes, ne se sentent pas concernés par le SIDA. Grosse erreur. Ainsi, selon le BEH de novembre 2018, en 2016, le nombre de seniors ayant découvert leur séropositivité a été estimé à 1.184 soit 20% de l’ensemble des découvertes (un cas sur cinq tout de même). 

Par ailleurs, ce nombre a régulièrement augmenté entre 2008 et 2014, cette augmentation concernant les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (HSH) et les femmes nées à l’étranger contaminées par rapports hétérosexuels. 

Lire la suite

Source : Senior Actu


Le pass Navigo bientôt à moitié prix pour tous les seniors franciliens

Un coup de pouce pour les seniors. La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé ce lundi 21 janvier le lancement d'ici la fin de l'année d'un pass Navigo annuel à demi-tarif pour tous les Franciliens de plus de 65 ans, quel que soit leur niveau de revenus.

"Aujourd'hui les Franciliens de plus de 65 ans et payant des impôts sont les grands oubliés de la tarification des transports en commun. Ils n'ont droit à rien", a remarqué Valérie Pécresse lors de voeux d'Île-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité régionale des transports qu'elle préside également.

"J'ai décidé de mettre fin à cette injustice tarifaire et de rendre du pouvoir d'achat aux Franciliens en créant dès cette année un nouveau forfait Navigo Senior permettant de se déplacer dans toute la région en ne payant chaque mois que la moitié d'un Navigo", a...

Lire la suite

Source : Huffington Post


Japon : l'âge légal de la retraite reculé à 70 ans ?

L'ambition du gouvernement de Shinzo Abe se précise. Dans son vaste plan baptisé «Vers une ère où l'on vit 100 ans», le premier ministre japonais envisage de porter l'âge de perception de la retraite à 70 ans, afin de «stimuler la croissance, augmenter les recettes fiscales et générer davantage de recettes pour la sécurité sociale». «Je veux mettre en place un système où les gens auront le choix de commencer leur retraite même après 70 ans», précisait déjà en novembre dernier le chef du gouvernement.

L'exécutif présentera son projet de réforme du système des retraites le 28 janvier, alors que les négociations avec les entreprises ne devraient être finalisées que l'été prochain.

En repoussant l'âge de la retraite à 70 ans, Shinzo Abe souhaite s'attaquer aux problèmes fiscaux du pays causés par le vieillissement rapide de sa population et une baisse conséquente de la natalité. Avec un taux de fécondité de 1,43 enfant par femme en...

Lire la suite

Source : Le Figaro


Ehpad : tarification journalière selon les revenus

Les pensionnaires de maisons de retraite vont-ils payer leur chambre en fonction de leurs revenus ? C'est ce que propose un rapport de la Mutualité française. Un hébergement en Ehpad revient en moyenne à 2 000 euros par mois, une fois les aides déduites. Or, la pension moyenne est de 1 400 euros. Néanmoins des établissements modulent déjà leurs prix. Au final, la différence serait compensée par de l'argent public, sur le modèle des crèches.

À Metz (Moselle), l'Ehpad des Cèdres applique déjà le tarif variable. Gilberte a 85 ans, et c'est son premier jour dans cet Ehpad. Elle va payer 60 euros par jour, soit deux euros de plus que le tarif de base. "Il y a un surloyer solidaire qui permet de compenser d'autres personnes qui n'auraient pas forcément les moyens de financer un établissement comme celui-là", explique Marie, la fille de Gilberte. "Nous arrivons à des écarts de tarifs..

Lire la suite

Source : France Info


Boehringer Ingelheim et Science 37 signent un partenariat technologique

Boehringer Ingelheim et Science 37, une société américaine spécialisée dans les essais cliniques virtuels, ont annoncé le 3 janvier dernier, un accord de collaboration d’entreprise technologique qui soutiendra Boehringer Ingelheim dans la conduite d’essais cliniques à distance.

Science 37 accorde une licence d’accès à sa plateforme logicielle exclusive, NORA® (Network Oriented Research Assistant), qui exploite la technologie mobile et les capacités de la télémédecine pour permettre aux patients de participer à des études de recherche quelle que soit leur localisation géographique. Cette nouvelle collaboration réunie la technologie de Science 37 pour la conduite d’essais cliniques à distance et les compétences de Boehringer Ingelheim pour la découverte et le développement clinique de nouveaux traitements.

Lire la suite

Source : MyPharma Editions


La start-up PapyHappy lève 1,5 million d’euros

Créée en 2016 à Joigny, dans l’Yonne, PapyHappy vient d’annoncer une levée de fonds de 1,5 million d’euros. BDR IT et BFC Croissance & Innovation rejoignent ainsi Bpifrance et Groupama Paris Val de Loire au capital de la start-up. La jeune pousse avait déjà levé 100 000 euros en 2017 pour le lancement de sa plateforme.

"Avec cette nouvelle levée de fonds, nous allons pouvoir consolider notre positionnement français, mais aussi déployer notre solution aux pays limitrophes", nous explique le fondateur de PapyHappy, Joachim Tavares. Un déploiement européen qui commencera par l’Espagne durant ce premier trimestre.

Depuis 2016, PapyHappy propose une plateforme collaborative en ligne sur laquelle les seniors et leur entourage peuvent comparer les maisons de retraite et autres établissements pour trouver le logement le plus adéquat. Aujourd’hui, l’ensemble des...

Lire la suite

Source : L'Usine Digitale


Gema lève 500 000€ pour l'autonomie des seniors

Gema développe une gamme de déambulateurs intelligents et intuitifs. Ils permettent aux personnes âgées d’être toujours plus autonomes, sans aucune assistance humaine externe. Une belle avancée dans le domaine de la silver économie déjà récompensée par de nombreux prix, dont la Bourse French Tech 2015 et la Bourse Charles Foix 2017.

Aujourd’hui, Gema entame une levée de fonds de 500 000€ sur la plateforme Sowefund auprès du grand public et des professionnels de l’investissement.

De nos jours, la dépendance chez les seniors représentent plus de deux tiers des personnes de plus de 85 ans. Malheureusement les dispositifs actuels sont souvent difficiles à manœuvrer et ne permettent pas toujours le passage de la station assis à debout. Pourtant, plus d’1,8 millions des plus de 60 ans utilisent une aide technique à la mobilité au quotidien.

Lire la suite

Source : Silver Eco


Réforme des retraites : une surcote pour ceux qui partiront après 62 ans ?

Les discussions sur la réforme des retraites entrent dans le vif du sujet. Depuis lundi, les organisations représentant les salariés et le patronat échangent leur point de vue avec le haut-commissariat à la réforme des retraites sur les conditions d’ouverture des droits. S’il n’est pas question de toucher à l’âge l’égal de départ à la retraite à 62 ans, l’interrogation porte surtout sur le montant de la pension qu’il sera possible de toucher pour une personne qui choisit de partir à cet âge. L’objectif affiché par le haut-commissariat est clair : encourager les Français à travailler au-delà de 62 ans.

Pour aborder cette question d’âge de départ à la retraite, le haut commissariat prend un maximum de précautions. Jamais, dans ce document, il n’évoque la possibilité, comme celle qui existe désormais pour les retraites complémentaires des salariés du privé Agirc-Arrco, de mettre en place un malus pour ceux qui décideraient de partir à la retraite...

Lire la suite

Source : Capital


0 commentaires

Japon: Des retraités se font arrêter pour profiter du «confort» de la prison

Les personnes de plus de 65 ans sont de plus en plus nombreuses en prison au Japon. S’ils ne représentaient que 5,8 % de la population carcérale en 2000, ils étaient 21,1 % en 2017.

Une hausse de la délinquance des retraités qui cache une autre réalité : la volonté d’échapper à la solitude et à la précarité. Les personnes âgées préfèrent alors se retrouver dans des établissements pénitentiaires où ils sont en sécurité, entourés et soignés, rapporte Le Monde.

Face à des conditions de vie et un pouvoir d’achat dégradés, certains retraités n’hésitent pas à commettre de petits vols ou délits mineurs. « En prison, il a chaud, il est nourri et s’il est malade, on s’occupe de lui », raconte un senior japonais, à propos d’un ami, au quotidien français. « Comme il est récidiviste, il en a pris pour deux ans… 

Lire la suite

Source : 20 Minutes


Sept tendances à suivre pour le marketing digital cette année selon Criteo

Criteo, la plateforme publicitaire pour l'internet ouvert, dévoile ses prédictions pour le marketing digital. "Adaptations du RGPD, budgets pour les publicités vidéo, collaboration autour des données ou encore recours à l’intelligence artificielle, les données seront au cœur de la plupart des innovations cette année. Non seulement les données, mais aussi les différentes façons de les traiter, les sécuriser, les collecter et les utiliser" précise la plateforme.

Les sept tendances

1. Le RGPD européen : précurseur mondial ?

Depuis l’entrée en application du RGPD en Europe le 25 mai dernier, de nombreux leaders du secteur, organismes professionnels et législateurs sont aujourd’hui favorables à la mise en place de lois sur la protection de la vie privée similaires aux États-Unis et...

Lire la suite

Source : CBNews


Pourquoi les retraites pèsent si lourd dans la dépense publique

Chères retraites. Pour 1.000 euros de dépenses publiques, 268 euros, soit plus du quart, y sont consacrés. C'est le premier poste du tableau établi par le gouvernement pour  le grand débat . « Le choix de prélèvements élevés permet au système de retraite français d'assurer une bonne protection, mais les coûts peuvent aussi refléter un manque d'efficience et peser sur la compétitivité », commente Hervé Boulhol, économiste à l'OCDE.

En 2017, les pensions se sont montées à  316 milliards d'euros, soit 13,8 % de la richesse nationale . Malgré les réformes successives, et en comptant la part des pensions privées et non-obligatoires, la France reste dans le peloton de tête des pays développés les plus dépensiers. Elle devance largement l'Allemagne, qui consacre un peu plus de 10 % de son PIB aux retraites, et dont la population vieillit plus rapidement que la nôtre.

Lire la suite

Source : Les Echos


Chine : chute de la natalité

La fin de la politique de l'enfant unique n'a pas permis d'inverser la tendance. Bien au contraire, la chute des naissances s'accélère en Chine, comme en témoignent les derniers chiffres publiés ce lundi à Pékin. A peine plus de 15 millions de bébés sont nés dans le pays l'an dernier (15,23 millions très exactement), soit 2 millions de moins qu'en 2017, une année qui avait déjà été marquée par une stagnation du nombre de naissances. Selon le démographe He Yafu, il faut remonter à la période de la grande famine de l'ère Mao (1958 à 1961) pour retrouver un nombre de naissances aussi faible.

Affolée par le vieillissement de sa population, la Chine a officiellement abandonné fin 2015 sa politique dite de l'enfant unique. Depuis, tous les couples mariés sont autorisés à avoir un second enfant. Mais bien peu de couples ont profité de cette autorisation, souvent freinés par des contraintes financières (immobilier, frais de garde...).

Lire la suite

Source : Les Echos


La santé et le bien-être des seniors, marché de choix pour la tech

Rozanne Hird, 67 ans, est emballée par le casque de réalité virtuelle qu'elle vient de tester dans les allées du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas: "C'est génial, j'ai vu l'opéra de Sydney et les pyramides d'Egypte!"

Appareils d'audition, bracelets qui mesurent les battements cardiaques, dispositifs anti-chute, consultations médicales virtuelles, pilulier connecté... Le CES fourmille d'inventions destinées aux personnes âgées pour les aider à rester autonomes le plus longtemps possible: le vieillissement de la population offre un marché gigantesque au secteur technologique. 

La plateforme de réalité virtuelle Alcove VR testée par Rozanne Hird peut contrôler plusieurs casques, donc "tout un groupe de gens peuvent voir les pyramides et interagir et ne pas être isolés", poursuit, tout sourire, la sexagénaire, qui enseigne l'informatique...

Lire la suite

Source : Orange


Fake news : les personnes qui en partagent le plus sont… les seniors

En 2017, le mot fake news a été élu mot de l’année par le dictionnaire Collins. Alors que ces dernières sont de plus en plus nombreuses à être diffusées et à se propager, elles ne sont pas (forcément) partagées par les jeunes. D’après une étude récente publiée sur Science Advances, les personnes de plus de 65 ans sont celles qui les partagent le plus. En effet, elles partageraient 7 fois plus de fake news sur Facebook que les moins de 30 ans.

Alors que les réseaux sociaux s’efforcent de lutter contre la propagation de fausses informations, à l’instar de Facebook et Twitter qui par exemple avant les élections au Bangladesh ont supprimé des dizaines de comptes ayant relayé des fake news. Malgré les moyens mis en place par ces entreprises, les fakes news sont un vrai fléau, encore bien trop présent. 

Lire la suite

Source : Siècle Digital


Deux Français sur trois favorables à la réforme des retraites de Macron

Tétanisés, les Français ? Malgré un climat social très tendu depuis l'irruption  des « gilets jaunes » , ils demeurent très majoritairement ouverts à l'idée d' une refonte totale du système de retraite . Selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio Classique et l'Institut Montaigne, 66 % d'entre eux sont favorables au projet du gouvernement de  créer un système universel de retraite par points , qui rassemblerait les salariés du public, les fonctionnaires et les indépendants.

Un soutien appréciable pour les équipes du haut-commissariat à la réforme des retraites, qui pilote cette réforme à hauts risques, en vue d'un projet de loi d'ici à l'été.

En réalité, les plus fervents supporteurs de cet aggiornamento se trouvent parmi les retraités (69 %) et les cadres et professions intellectuelles (68 %). L'adhésion est plus mesurée chez les catégories socioprofessionnelles modestes (60 %) et surtout chez les...

 

Lire la suite

Source : Les Echos


Korian, le gestionnaire français d’Ehpad, met un pied en Espagne

L’année 2019 commence sur les chapeaux de roues pour Korian, le champion privé des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Mercredi 9 janvier, le groupe dirigé par Sophie Boissard a ainsi annoncé coup sur coup quatre opérations, en France et à l’étranger, lui permettant de faire croître son chiffre d’affaires (3,2 milliards d’euros en 2017) de 70 millions à 80 millions d’euros par an. Surtout, Korian, déjà numéro un dans l’Hexagone et en Allemagne, met un premier pied en Espagne, où il souhaite s’établir durablement.

Dans la péninsule ibérique, la société s’offre, pour un montant non dévoilé, Seniors, une société exploitant un ensemble de sept établissements médicalisés autour de Malaga, en Andalousie (sud). Cette PME gère 1 300 lits au sein de résidences services et propose des places d’accueil de jour pour un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros. 

Lire la suite

Source : Le Monde


Les dépenses des seniors offrent des opportunités

Alors que bon nombre d’investisseurs abordent la fin du cycle avec inquiétude, le vieillissement de la population mondiale pourrait être une opportunité. En effet, les entreprises axées sur les services aux personnes âgées devraient enregistrer une solide croissance, même en cas de ralentissement général de l’économie.

Le pouvoir des tempes grises

Les données démographiques et relatives aux dépenses sont sans appel. Sur les vingt dernières années, la consommation des Européens de plus de 50 ans a augmenté trois fois plus vite que celle du reste de la population. Et les baby-boomers américains, la génération née au cours des deux décennies suivant la Seconde Guerre mondiale, contrôlent maintenant la plus importante part de richesse des ménages et représentent la part de consommation la plus élevée. 

Lire la suite

Source : AGEFI


La Mutualité française veut transformer le rôle des Ehpad

« La réforme de l’autonomie ne doit pas passer à la trappe. Sinon, on se retrouvera dans une situation ingérable et très coûteuse », met en garde, dans le « Journal du Dimanche », Albert Lautman, directeur général de la Mutualité française.

Cette dernière fédère la quasi-totalité des mutuelles en France, qui gèrent plus de 200 Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). « Les baby-boomeurs vont vieillir en masse : le nombre de personnes de plus de 85 ans va tripler, mais pas celui des places en Ehpad ! », prévient-il.

Face à cette perspective, le gouvernement a lancé une « consultation nationale » et promis, d’ici fin 2019, une « réforme ambitieuse » pour « assurer de manière durable la réponse au risque de perte d’autonomie liée à l’âge ».

La Mutualité française a souhaité participer à la réflexion en listant diverses...

Lire la suite

Source : Le Télégramme


Retraites complémentaires: Pourquoi les salariés vont devoir cotiser plus en 2019

Fusion des régimes de retraites complémentaires  Agirc (cadres) et Arrco (tous les salariés du privé), bonus-malus pour inciter à travailler plus longtemps, hausse des cotisations... Plusieurs mesures adoptées par les partenaires sociaux en octobre 2015 pour renflouer les caisses des retraites  complémentaires entreront en vigueur au 1er janvier.

Créée en 1961, l'Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco) concerne les salariés du privé, cadres compris. La pension complémentaire représente environ un tiers de la retraite globale des non cadres. Elle atteint en moyenne 402 euros par mois pour un homme, 247 pour une femme.

L'Arrco comptait 18,2 millions de cotisants pour 12,6 millions de retraités en 2017. Les cadres cotisent à l'Arrco jusqu'à un certain niveau de leur salaire (3.311 euros) puis...

Lire la suite

Source : 20 Minutes


Vivre en Ehpad ou chez des seniors, une solution pour certains étudiants

Des étudiants qui habitent dans une maison de retraite ? La formule peut surprendre, mais elle est actuellement testée à Montpellier. La ville propose ainsi, depuis la rentrée 2018, des logements étudiants en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), dans d’anciens appartements de fonction rénovés pour y accueillir des colocations étudiantes. En échange d’un loyer modéré, les jeunes doivent animer des ateliers dans l’Ehpad au minimum trois heures par semaine. Pour cette première année, onze étudiants ont été sélectionnés parmi une cinquantaine de candidats.

Iris Flécheau, étudiante en première année d’école d’assistante de service social, fait partie des heureux élus. Elle partage un appartement de 96 m² attenant à l’Ehpad avec deux autres étudiantes et paie 220 euros, hors APL (aide personnalisée au logement). En contrepartie, elle se rend dans l’établissement une fois par semaine pour animer un...

Lire la suite

Source : Le Monde


L’entrée de nouvelles entreprises dans Silver Alliance

Le 4 décembre, thyssenKrupp Home Solutions, la filiale française du leader mondial de la mobilité à domicile qui conçoit et installe des modèles de monte-escalier, Sphère Santé, le leader et spécialiste des troubles urinaires et Advitam, la startup qui organise les obsèques sur internet avec un maximum de bienveillance et d’attention ont

rejoint Silver Alliance. Après une procédure rigoureuse faisant l’objet d’une double validation, ces entreprises ont été sélectionnées par leurs clients (validation du marché) et leurs pairs (validation des entreprises membres de Silver Alliance).

« Nous sommes heureux d’accueillir ces trois nouvelles entreprises, leaders dans leur secteur d’activité, avec des valeurs, des solutions et des modèles économiques conforment aux critères d’entrée dans l’Alliance. L’Alliance est le lieu où se rencontre uniquement et en exclusivité les meilleures entreprises du bien vieillir à domicile...

Lire la suite

Source : Silver Alliance


Annuaire national Silver économie

Edité par Silvereco.org sous la direction éditoriale de Jérôme PIGNIEZ, l’Annuaire 2019 de la Silver économie recense tous les acteurs de la filière répertoriés par métiers et se complète d’un guide pratique avec des fiches repères sur la Silver économie. L’édition 2019 est éditée sous les patronages de Madame Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé et de Monsieur Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Economie et des Finances.

 

L’Annuaire national de la Silver Economie est distribué gratuitement.

Il s’accompagne du Guide du Bien-Vieillir 2019 : Ma Vie en Silver.

 

 

 

Télécharger l'annuaire

Source : Silver Eco 


Un médecin sur dix cumule emploi et retraite

Un médecin libéral sur dix en activité cumule emploi et retraite, selon une étude de la Drees. Au 1er janvier 2018, près de 10% des médecins libéraux exercent dans le cadre du dispositif cumul emploi-retraite, soit un peu plus de 12 000 médecins. Le nombre de bénéficiaires du dispositif s’est fortement accru ces dernières années. Les spécialistes, et notamment les psychiatres, y ont davantage recours que les généralistes.

"Un médecin qui a une carrière de 30 à 40 ans, est très investi dans ses relations avec ses patients. Partir du jour au lendemain paraît difficile. Beaucoup veulent prendre leur retraite mais continuer à avoir une activité réduite", expique le Dr Hubert Aouizerate, président de la FARA (Fédération des associations régionales des allocataires de la CARMF) sur profilmedecin.com. La deuxième grande motivation est d’ordre financier. "Les pensions de retraite ne sont pas si élevées que ce que l’on pense, entre 2 000 et ...

Lire la suite

Source : Pourquoi Docteur


L’âge du départ en retraite des médecins recule

Les médecins libéraux, ou ayant une activité mixte (à savoir en partie salarié), partent de plus en plus tard à la retraite. En 2017, l'âge moyen de leur cessation d'activité se situait aux alentours de 67 ans, alors qu'en 2011, c'était un an et huit mois plus tôt.

Ces observations émanent d'une étude publiée le jeudi 13 décembre 2018 par la direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation des Statistiques (Drees), et dont rendent compte Les Echos.

Il faut dire, rapporte le quotidien, que beaucoup d'entre eux utilisent le dispositif "cumul emploi-retraite" instauré en 1983. Il permet à chaque retraité du régime général de continuer à être salarié tout en percevant sa pension. Selon la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), indiquaient récemment Les Echos, seuls 2,8% des pensionnés (soit 368.500) de ce régime étaient en situation de cumul en 2016.

Lire la suite

Source : Mutualité


Quels seront les secteurs les plus porteurs de l’économie française en 2019 et 2020 ?

L e secteur de la silver économie 

La silver économie, le secteur qui retient déjà l’attention depuis quelques années va continuer sa progression en 2019. En 2060, les personnes de plus de 65 ans représenteront un peu plus d’un tiers de la population européenne. La robotique pour les seniors devra se substituer à l’absence de personnel qui se fait déjà cruellement ressentir mais aussi proposer des innovations axées sur le bien-être et le confort. On voit déjà fleurir de nombreuses entreprises qui développent des systèmes de télé-présence pour suivre l’activité des personnes âgées à distance :  suivi du rythme cardiaque, capteur de mouvement, mais aussi système de visioconférence pour communiquer au quotidien. D’autres services comme la livraison de repas, les soins à domicile liés au vieillissement de la population demandent à la technologie d’offrir des innovations qui...

Lire la suite

Source : Dynamique Mag


Une taxe sur les Gafa en France dès 2019 ?

La France introduira « dès 2019 » un taxe nationale sur les géants du numérique si les discussions en cours pour mieux les imposer au niveau européen n'aboutissent pas, a assuré jeudi le ministre des Finances Bruno Le Maire. « Nous avons obtenu (…) un accord avec le vice-chancelier allemand sur ce sujet-là et je me donne jusqu'au mois de mars pour qu'on obtienne une taxation des géants du numérique », a déclaré le ministre, invité de l'émission Les quatre vérités, sur France 2. En cas d'échec des négociations, « nous le ferons au niveau national », a-t-il promis. « Nous le ferons dès 2019 au niveau national : nous taxerons les géants du numérique si les États européens ne prennent pas leurs responsabilités », a-t-il insisté. Les pays européens discutent d'une directive, présentée en mars par la Commission européenne, qui prévoit la mise en place d'une taxe sur le chiffre d'affaires des Gafa, le temps qu'une solution soit négociée à l'échelle...

Lire la suite

Source : CBNews


Dépendance : priorité au maintien à domicile, selon Buzyn

La ministre des Solidarités Agnès Buzyn a assuré jeudi que le "maintien à domicile" serait privilégié dans le cadre de la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées, en réponse aux aspirations des "400.000 Français" ayant participé à la consultation en ligne lancée début octobre.

"Ce qui ressort de la consultation, c'est qu'une majorité des personnes qui ont répondu ne veulent pas partir de leur domicile (...), tout le monde souhaite que le maintien à domicile soit le modèle prédominant", a déclaré la ministre sur RTL.

"Cela veut dire organiser complètement différemment le maintien à domicile" et "trouver le financement pour cela", a ajouté Mme Buzyn.

À la question "est-ce un objectif prioritaire à vos yeux", la ministre a répondu "oui", ne connaissant "pas une seule personne aujourd'hui qui souhaite aller en Ehpad...

Lire la suite

Source : Medisite


Les inégalités de revenus sont aussi générationnelles

Depuis vingt ans, les inégalités de revenus en France augmentent de manière assez prégnante : les revenus des plus pauvres stagnent, tandis que ceux des plus fortunés continuent de croître. L’indice de Gini — qui est utilisé pour calculer l’(in) égalité des revenus d’une population — montre que la hausse des disparités est réelle depuis le milieu des années 1990, malgré une certaine limitation des écarts grâce au système de protection sociale.

Mais au-delà de ce constat, les disparités de revenus sont aussi présentes entre les différents groupes d’âge. Le niveau de vie des plus jeunes tend ainsi à stagner, tandis que pour les personnes dans la tranche d’âge 65-74 ans il est en forte augmentation. En euros constants (c’est-à-dire corrigés de l’inflation), le revenu médian des 18-29 ans — hors étudiants — a baissé à la suite de la crise financière européenne de 2011 et n’a pas du...

Lire la suite

Source : Le Monde


Retraites complémentaires : pourquoi les salariés vont travailler plus longtemps

C'est une innovation dont on n'attend pas beaucoup d'économies à court terme, mais qui pourrait transformer en profondeur les départs à la retraite. Un peu plus de trois ans après avoir été décidé, le bonus-malus temporaire va entrer en vigueur à l'Agirc-Arrco. Les affiliés au régime complémentaire des salariés du privé qui liquident leurs droits à pension à partir du 1er janvier prochain pourront se voir appliquer des « coefficients de solidarité » et « coefficients majorants » - à condition toutefois qu'ils ne soient pas nés avant 1957. L'objectif du Medef, qui a conditionné sa  signature de l'accord Agirc-Arrco de 2015 à l'adoption de ce bonus-malus, était d'inciter les travailleurs à retarder leur départ à la retraite, pour qu'ils cotisent plus longtemps et coûtent moins cher en pensions. Il voulait surtout donner un signal au régime de base sur  la nécessité de décaler l'âge minimum au-delà de 62 ans .

Lire la suite

Source : Les Echos


Ces retraités qui ont choisi le Maroc

Vivre sa retraite à 2 500 km de la France, au bord de la mer et sous un soleil qui brille presque toute l'année. C'est la vie qu'a choisie Michelle Carpentier, une ancienne agricultrice originaire de l'Yonne, ravie de passer quelques mois de l'année au Maroc. Il y a deux ans, Michelle et son mari ont investi dans une résidence de standing. Dans leur immeuble, ils ne sont pas vraiment dépaysés. Loin de la ferme, ils disposent d'un 100 m² réparti sur deux étages. Prix de l'appartement : 85 000 €, soit dix fois moins cher qu'un bien du même type sur la Côte d'Azur.

L'homme qui les a guidés ici s'appelle Laurent Guinard. C'est un ami du couple, mais surtout un agent immobilier qui dit avoir installé près de 900 Français dans les environs. Au-delà de la douceur du climat, l'homme met en avant un argument qui fait mouche auprès des retraités : être pris en charge par la Sécurité sociale en tant que Français de...

Lire la suite

Source : France Info


Le reste à charge médian en maison de retraite s'élève à 1.850 euros

On ne s'étonnera pas que les Français aient peur de manquer pour leurs vieux jours . Le reste à charge d'un séjour en maison de retraite est supérieur ou égal à 1.850 euros par mois pour la moitié des pensionnaires, alors que la pension médiane n'est que de 1.500 euros, selon une étude publiée ce mardi par la direction de la recherche et des études (Drees) du ministère de la Santé. Résoudre cette équation financière difficile pour les personnes âgées et leur famille est d'ailleurs l'un des objectifs de  la concertation sur le grand âge et l'autonomie , qui court d'octobre à janvier et doit déboucher sur un projet de loi en 2019. De nouvelles sources de financement vont devoir être dégagées.

Il faut régler la note pendant 3 ans et quatre mois - la durée moyenne de l'hébergement en maison de retraite jusqu'au décès. Le reste à charge de 1.850 euros s'entend après allocations diverses et contribution des « obligés alimentaires » (les enfants). L'addition...

Lire la suite

Source : Les Echos


Retraites complémentaires : combien allez-vous payer en plus ?

Dégager 1,7 milliard d'euros en 2020. C'est le but des  augmentations de cotisations qui sont prévues à partir de janvier 2019 pour les régimes de retraite complémentaire des salariés du secteur privé. Au nouvel an, l'Agirc et l'Arrco vont fusionner . Les partenaires sociaux gestionnaires de ces régimes ont choisi d'attendre ce moment pour mettre en oeuvre une partie des mesures décidées en 2015 pour redresser les comptes.

Selon les calculs réalisés pour « Les Echos » par Prévissima, ces augmentations de cotisations (patronale et salariale) par an s'échelonneront de 4 euros pour un smicard à 50 euros pour un cadre touchant 6.000 euros de salaire brut mensuel. La revalorisation du plafond de la Sécurité sociale en 2019 a délibérément été ignorée, afin d'isoler l'effet des mesures. Mais elle alourdira un peu la facture, puisque ce seuil actuellement de 3.311 euros par mois et ses multiples (jusqu'à 8 « plafonds ») servent d'assiette aux...

Lire la suite

Source : Les Echos


Les Français peu confiants en l’avenir du système de retraite

Le climat n’est pas à la sérénité. Alors qu’une réforme d’ampleur du système des retraites se profile pour 2019, les Français semblent regarder l’avenir avec pessimisme. D’après une étude d’Odoxa, réalisée pour le groupe d’assurances Aviva France et publiée ce jeudi, 87% de sondés se disent inquiets concernant l’avenir du système de retraite. Cette enquête, réalisée auprès de 3.003 personnes dans quatre autres pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Espagne) montre qu’ils sont même les plus anxieux sur cette question. Ainsi, 75 % des Allemands se disent inquiets et 60 % des Britanniques. La réforme des retraites semble au coeur de leurs préoccupations puisque 8 Français interrogés sur 10 affirment ne pas faire confiance au gouvernement pour mener une réforme des retraites efficace. Si les craintes sont aussi importantes, c’est-peut être parce qu’ils jugent que le système, tel qu’il fonctionne actuellement, n’est pas si mal, comparé..

Lire la suite

Source : Capital


Tilia, le nouveau service qui aide les aidants

 Tilia facilite le bien-vieillir à domicile et met à disposition une offre de services pour accompagner les aidants dans l’organisation et le suivi quotidien d’un proche en perte d’autonomie à l’aide d’un assistant personnel joignable 7j/7, 24h/24 et d’une application mobile.

Dans une société vieillissante, 11 millions de Français prennent soin au quotidien d’un être cher en situation de dépendance. Une responsabilité lourde qui incombe aux aidants, lesquels ont besoin d’être conseillés et accompagnés dans leurs décisions, et ce, d’autant plus que près de 70 % d’entre eux cumulent cette responsabilité avec une activité professionnelle. Lancée en 2018 et soutenue par BNP Paribas Personal Finance dans le cadre du programme d’intrapreneuriat du Groupe BNP Paribas, Tilia est une solution complète imaginée par et pour les aidants. 

Lire la suite

Source : Silver Eco


Qui sont les seniors en France ?

Dans le détail, la part des jeunes seniors, entre 65 et 74 ans, est stable et devrait le rester. C’est le nombre de personnes de plus de 75 ans qui progresse. « L’espérance de vie à la naissance a quasiment doublé entre 1890 et 2017, passant de 44 à 85 ans pour les femmes et de 41 à 79 ans pour les hommes » note l’Insee. De fait, trois quarts des personnes de plus de 95 ans sont des femmes.

► Où vivent-ils ?

Les seniors sont proportionnellement plus nombreux dans le Massif central et le Sud. Près d’un tiers des habitants de la Creuse a ainsi plus de 65 ans, contre seulement 12 % de ceux de la Seine-Saint-Denis. « Au niveau local, beaucoup de seniors choisissent de vivre en bord de mer, notamment le long du littoral vendéen ou charentais », décrit l’Insee. Au contraire, l’Outre-mer, l’Île-de-France et les métropoles sont des pôles... 

Lire la suite

Source : La Croix


Le nombre de seniors en emploi a plus que triplé en dix ans

Quelque 3 % des seniors exercent encore une activité professionnelle après 65 ans, le plus souvent cumulée avec la retraite, un chiffre qui a triplé en dix ans et s'explique souvent par la volonté de compléter ses revenus, révèle l'Insee. 

En 2017, 3 % des plus de 65 ans travaillaient, contre 1 % dix ans plus tôt, un phénomène plus marqué pour la tranche d'âge 65-69 ans (7 %), indique l'étude annuelle "France, portrait social". 

Sept sur dix cumulent cet emploi, le plus souvent exercé à temps partiel, avec une pension de retraite. 

"Les raisons peuvent être variées : compléter une retraite d'un faible niveau, continuer à cumuler des droits ou par intérêt de son métier", a expliqué Laurence Rioux, responsable de la division des études sociales de l'Insee, lors d'une présentation à la presse.

Lire la suite

Source : Midi Libre


A partir de quel âge est-on senior ?

Si l’espérance de vie dépasse un jour les 100 ans, à quel âge commencera la vieillesse?» se demande le démographe Jean-Marie Robine, conseiller scientifique auprès de la direction de l’Ined (Institut national d’études démographiques). Il fut un temps où la réponse semblait simple. La vie pouvait se représenter en trois âges, et la vieillesse - le troisième et supposé dernier âge - commençait avec les rides vers 50 puis 60 ans. Mais tout a changé dans la seconde moitié du XXe siècle.

Il y a d’abord eu la reconnaissance de l’adolescence. Un temps circonscrite aux alentours de la puberté entre 12 et 18 ans, elle englobe aujourd’hui les «préados» de 10 ans et ne cesse d’être prolongée. Selon une étude du Pr Susan Sawyer (université de Melbourne, Australie) publiée dans The Lanceten janvier 2018, ce serait désormais à 24 ans, âge de la pleine maturation du cerveau, mais aussi de l’accès à indépendance, que l’adolescent...

Lire la suite

Source : Le Figaro


La place des seniors dans le discours des marques

Il y a encore quelques années, les seniors étaient tabous mais aujourd’hui, ils ne font plus peur. Les marques ont intégré que ces derniers sont une manne et un relais de croissance certain pour les années à venir. En effet, ils génèrent à eux seuls 40 % des dépenses de la grande consommation avec un pouvoir d’achat 34 % supérieur à celui des millennials. Cette génération représentera ¼ de la population mondiale en 2050 et 1/3 en France. D’ailleurs, le gouvernement français accorde une place prioritaire aux seniors. D’ici 2030, cette dynamique engendrerait 130 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur différents items (assurance, santé, consommation, équipements et loisirs) et la création de 300 000 emplois. Si la définition d’un senior peut être compliquée d’un univers à l’autre, l’agence Lonsdale, qui a mené l’étude, a décidé d’englober trois catégories : la silver génération (74 ans et plus), les baby-boomers (entre 58 et 73 ans) et la génération X

Lire la suite

Source : LSA


Le Sénat repousse l’âge légal de départ à la retraite à 63 ans

Peu de temps avant de terminer l’examen du budget de la Sécurité sociale 2019, la majorité sénatoriale LR-UDI a adopté vendredi 16 octobre le principe du recul de l’âge légal de départ à la retraite à 63 ans, contre 62 ans aujourd’hui, d’ici le 1er mai 2020. Proposition déjà faite l’an dernier. « Avec l’augmentation de la durée d’espérance de vie, l’augmentation de la durée de cotisation est une condition impérative pour assurer l’équilibre de notre système de retraites et assurer un niveau de vie satisfaisant à nos retraités » fait valoir le sénateur LR René-Paul Savary.

A la demande du gouvernement, les députés pourront encore revenir sur cette modification du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est en effet opposée à l’amendement sénatorial, d’autant que l’exécutif prépare pour 2019 sa réforme des retraites.

Lire la suite

Source : Public Sénat


Retraite : les Français encore mal préparés

La retraite, une des étapes les plus attendues de la vie, mais aussi une des plus préoccupantes... Selon un sondage réalisé pour Mercer, numéro un mondial du conseil en ressources humaines, sept Français sur dix craignent une perte importante de pouvoir d’achat une fois qu’ils ne seront plus en activité. Et pourtant, seulement un tiers des interrogés (36 %) ont déjà commencé à s’y préparer.

D’après un sondage de l’Agirc-Arrco cette fois, l’âge moyen auquel les nouveaux retraités ont commencé à s’informer sur leurs droits à la retraite est de 53 ans… tandis qu’ils recommandent aux actifs de le faire à partir de 42 ans.

Du côté de la manière de se préparer financièrement à la retraite, les personnes interrogées pour Mercer plébiscitent d’abord l’immobilier : 83% d’entre elles estiment qu’être propriétaire de sa résidence principale est le meilleur moyen de financer ses...

Lire la suite

Source : Les Echos


Un Néerlandais de 69 ans exige que son âge soit rajeuni de 20 ans

Un Néerlandais de 69 ans, qui se décrit lui-même comme "jeune Dieu", mécontent d'être à la retraite et "victime de discriminations" à cause de son âge sur le marché de l'emploi et en amour, demande à la justice de le rajeunir de deux décennies.

Du jamais vu dans les tribunaux néerlandais. L'insolite mais "sérieuse" demande d'Emile Ratelband a laissé sans voix les magistrats d'un tribunal du sud-est des Pays-Bas. L'homme veut que sa date de naissance soit modifiée dans son passeport, passant du 11 mars 1949 au 11 mars 1969.

"Je me sens jeune, je suis affûté, et je veux que ceci soit reconnu légalement car je me sens abusé, lésé et discriminé par mon âge", a déclaré jeudi à l'AFP Emile Ratelband, coach personnel "spécialisé dans le développement de la conscience de soi".

Le père de famille célibataire indique avoir essayé, en vain, de stopper son droit au...

Lire la suite

Source : L'Obs


4 seniors sur 10 portent des lunettes inadaptées

L’âge avançant, la vue diminue. En plus de la presbytie qui frappe sans distinction dès la quarantaine, les seniors ont très souvent d’autres troubles visuels, comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

Alors que ces défauts sont corrigeables par le port de lunettes adaptées à la vue, une étude menée par des chercheurs de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale est un établissement public) sur plus de 700 personnes âgées de plus de 78 ans révèle que près de 40 % d’entre elles portent une mauvaise correction. Or, les troubles visuels ont des conséquences délétères sur la santé des seniors, notamment sur la qualité de vie et la dépendance dans les activités de la vie quotidienne.

Les raisons du port de lunettes inadaptées sont multiples. « Elles peuvent être liées à un fatalisme laissant penser qu’il est normal que la vue décline avec l’âge ou encore à des...

Lire la suite

Source : Le Figaro


Les fast-food cherchent à recruter des seniors

Ils sont plus agréables et plus ponctuels que leurs collègues plus jeunes… Les employés de plus de 50 ans ont le vent en poupe dans la restauration rapide.

 

Verra-t-on encore des ados renfrognés servir dans les fast-foods ? Ce cliché bien ancré dans la culture américaine est aujourd’hui remis en cause, explique l’agence Bloomberg.

 

Les seniors sont en train de les remplacer dans les enseignes de restauration rapide aux États-Unis. On les voit à l’œuvre chez Bob Evans mais aussi chez MacDonald’s, qui fera de l’emploi des seniors une de ses priorités l’année prochaine.

 

Les annonces se multiplient dans les églises et les centres culturels, mais aussi sur des sites destinés aux plus de 50 ans, comme celui de l’AARP, indique Bloomberg.

Lire la suite

Source : Courrier International


Intelligence artificielle : 3 cas d'usages pour faire décoller la Silver Economie

En 2040, un habitant sur quatre aura 65 ans ou plus, selon l’INSEE. Le nombre de personnes âgées dépendantes devrait presque doubler d’ici là, pour atteindre entre 1,7 et 2,2 millions de personnes. En parallèle, le nombre d’aidants par personne âgée, lui, va considérablement diminuer : il devrait passer de 3,5 à 2,2 en 2040.

La question de l’accompagnement des seniors dans le bien vieillir devient de plus en plus prégnante. Pour autant, les nouvelles technologies, dans ce domaine, n’en sont qu’à leurs balbutiements. On entend davantage parler d’intelligence artificielle (IA) pour révolutionner les help desks, l’activation et la rétention client, ou encore pour automatiser tout un tas de tâches en entreprise. Et pourtant, l’IA pourrait bien bouleverser la filière : 3 cas d’usages de l’IA pour faire décoller la Silver économie.

Un million de seniors de plus de 60 ans (soit 6% des plus de 60 ans) sont concernés par...

Lire la suite

Source : Maddyness


EHPAD hors les murs : une solution pour retarder l'entrée en institution

Quitter son domicile pour entrer dans un Ehpad est souvent une décision brutale, mal vécue par la personne âgée, sa famille ou son proche aidant. Une expérimentation menée depuis 2014 dans un Ehpad de Bordeaux tente d'adoucir cette arrivée en institution en "décloisonnant" les murs de la maison de retraite. L'établissement apporte notamment un soutien, à leur domicile, à des personnes âgées et leur aidant, afin de retarder et mieux préparer l'entrée en Ehpad.

Dans le cadre de ce dispositif expérimental, des chambres dédiées à des situations d'urgence ont été créées afin d'éviter une hospitalisation inutile, souvent traumatisante pour les personnes atteintes de troubles cognitifs sévères. L'autre volet majeur de l'expérience menée par l'établissement consiste à ouvrir les portes de l'Ehpad et d'établir ainsi une continuité entre le domicile et l'institution. L'Ehpad sort donc de ses murs...

Lire la suite

Source : France tv info


Réforme des retraites : la CARMF en colère

On ne les avait pas trop entendu jusqu’à présent. Thierry Lardenois, est l’un des premiers présidents de caisse de retraite à prendre publiquement la parole pour affirmer ses divergences avec les premières mesures de la réforme des retraites. A la tête de la caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF), il veille aux intérêts de 200.000 médecins libéraux en ce qui concerne leur retraite (régime de base, complémentaire et supplémentaire) mais aussi la prévoyance (arrêt maladie, invalidité et décès) et l’action sociale pour les médecins les plus fragiles.

Quels sont vos principaux désaccords avec la réforme des retraites ?

Thierry Lardenois : la CARMF n’est pas contre la création d’un régime universel. Au contraire, nous pouvons même dire que nous avons été précurseur en la matière car notre régime fonctionne déjà par points et l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62...

Lire la suite

Source : Capital


La Poste poursuit ses acquisitions dans la « silver économie »

La Poste continue de se renforcer à un rythme accéléré dans la « silver économie », les services à destination des personnes âgées, ce qui l'amène à se rapprocher de plus en plus de l'univers de la santé. Le groupe public doit annoncer ce mardi le rachat de Diadom, une société spécialisée dans l'équipement médical à domicile des patients en urologie. Le montant déboursé par La Poste pour acquérir l'entreprise, qui doit réaliser un peu plus de 30 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année, n'est pas connu.

 

Les compétences logistiques de Diadom vont compléter celles d'Asten, un autre prestataire de santé au domicile (750 salariés et 100 millions de chiffres d'affaires)  racheté l'an dernier . Et, en 2016, c'est le réseau de prestations de proximité Axeo (ménage, jardinage...) qui était passé dans l'orbite de La Poste.

Lire la suite

Source : Les Echos


Les 19 pays avec les meilleurs systèmes de retraite

Pour établir son fameux palmarès, Mercer a évalué les dispositifs de 34 pays dans le monde — soit quatre de plus que l'édition précédente, avec notamment l'Espagne et l'Arabie saoudite — en prenant en compte plus de 40 indicateurs répartis dans trois sous-indices principaux: pertinence, viabilité et intégralité.

Les 34 pays évalués ont obtenu une note globale allant de 39,2 à 80,3 et la moyenne s'est établie à 60,5. 

Dans un communiqué, David Knox, senior partner chez Mercer Australie et l'un des auteurs de l'étude, a expliqué la difficulté de trouver un bon régime de retraite, censé garantir un équilibre entre la performance et la viabilité:

"C'est un défi auquel se trouvent actuellement confrontés les décideurs politiques. De manière générale, un régime procurant des prestations très généreuses à court terme...

Lire la suite

Source : Business Insider


Amazon se lance dans le marché de l'assurance en France

Le géant du e-commerce confirme sa volonté d'étendre son empire, en s'attaquant cette fois-ci au secteur de l'assurance en France. En devenant le premier assureur français à proposer la solution Amazon Pay, Aviva France souhaite de son côté démontrer sa capacité d'innovation pour simplifier le parcours client.

Aviva France a officialisé ce jeudi dans un communiqué son partenariat avec le leader du e-commerce. La filiale de l'assureur britannique propose dès à présent à ses clients de souscrire à des contrats d'assurance automobile et habitation en ligne avec la solution de paiement Amazon Pay. Selon le communiqué, Amazon Pay lancé en 2017 compterait près de 38 millions de clients dans le monde.

Ainsi, ce paiement en un clic permet désormais aux clients actuels et futurs d'Aviva d'accéder à «un moyen de paiement simple, rapide et familier», affirme l'assureur. 

Lire la suite

Source : Le Figaro


Les seniors, nouveau territoire de l'innovation

Le gouvernement vient de l'entendre : ce lundi matin, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, va officiellement lui passer le témoin en le nommant à la présidence du comité stratégique de filière. Cet organe opérationnel est chargé de définir les engagements réciproques de l'Etat et des industriels, et d'émettre des propositions d'actions concrètes pour faire une filière d'excellence du secteur.

Le potentiel est là. Selon le Crédoc, les plus de 50 ans consomment en France plus de la moitié des dépenses d'alimentation, d'équipement, de loisirs et de services, et près de 60 % des dépenses de santé. Or, l'évolution démographique doit encore accroître leur poids dans l'économie : 15 millions de personnes ont aujourd'hui plus de 60 ans, selon l'Insee. Ils seront 20 millions en 2030. La taille du marché représentera alors 2,4 % du PIB.

Lire la suite

Source : Les Echos


Vieillissement: Agnès Buzyn veut relancer la filière de la "silver économie"

La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn a lancé lundi des travaux pour réformer la filière de la "silver économie", souhaitant "donner une nouvelle impulsion" à cette économie dédiée au vieillissement. La filière, qui concerne les produits et services (domotique, aménagement des logements, technologie...) destinés aux seniors, avait été lancée en grande pompe en 2013, sous le quinquennat de François Hollande, dans l'espoir de transformer le vieillissement démographique en opportunité de croissance pour les entreprises.

En parallèle à la concertation "grand âge et autonomie", lancée début octobre par le gouvernement et devant aboutir à une loi fin 2019, Agnès Buzyn a réuni lundi pour la première fois les acteurs de la silver économie afin de "lancer les travaux de renouvellement de la filière" pour lui "donner une nouvelle impulsion".

Lire la suite

Source : Le Figaro


Korian conclut un partenariat avec CAREIT et Primonial REIM pour booster sa croissance

Korian, premier opérateur européen de services d'accompagnement pour les seniors, a conclu le 15 octobre un partenariat de développement avec CAREIT, société spécialisée dans le secteur immobilier de la santé et du médico-social, et Primonial REIM, société de gestion de portefeuille, le premier bailleur de Korian avec une cinquantaine d'établissements en France et en Allemagne.

L'objectif est d'accompagner le groupe Korian dans la construction de nouveaux établissements en France, dans le cadre de transfert, de regroupement ou de création d'activités de soins de suite et de réadaptation ou de maisons de retraite médicalisées. Ce partenariat porte sur une liste, à date, de sept opérations identifiées.

Dans ce cadre, CAREIT se verra confier l'assistance à la conception et la construction de ces nouveaux établissements Korian, en concluant un Contrat de Promotion...

Lire la suite

Source : Capgeris


Près d'un actif sur deux pense qu'il n'aura pas droit à la retraite

La retraite est source d’inquiétude pour plus de la moitié des Français, selon l’enquête «Parlons retraites» menée par la CFDT et publiée par Franceinfo ce jeudi.

Plus de 120.000 personnes ont confié à la confédération syndicale leurs aspirations et leurs craintes à propos de la retraite. Plus de la moitié (56 %) se disent inquiètes en pensant à cette période de leur vie. Pire : près d’un actif sur deux estime qu’il n’y aura pas droit. Les moins de 35 ans sont les plus perplexes : deux tiers d’entre eux pensent qu’ils ne toucheront pas de pension.

Ce sondage montre par ailleurs que les Français tiennent au système par répartition : 75 % des personnes interrogées se disent fières de payer la retraite de leurs aînés. Mais ce système ne rassure pas les sondés : 65 % d’entre eux ont peur de la pauvreté pendant leur retraite : 26 % pensent par exemple qu’ils devront quitter leur logement.

Lire la suite

Source : 20 minutes


Quelle espérance de vie en 2040 ?

A quoi ressemblera l’espérance de vie mondiale en 2040 ? C’est la question posée par une étude de l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), publiée aujourd’hui dans la revue The Lancet. Les chercheurs ont modélisé des centaines de données provenant de l’Organisation mondiale de la santé pour y répondre, en construisant trois scénarios, qui intègrent 250 causes de mort. Selon le plus optimiste, près de 50 pays, la majorité en développement, pourraient gagner dix ans d’espérance de vie. Dans le pire des cas, l’espérance de vie reculerait dans près de la moitié des pays du globe. Si les trajectoires actuelles se poursuivent, l’espérance de vie mondiale augmenterait de 4,4 ans. Dans le scénario le plus optimiste, elle gagnerait plus de 7 ans, alors qu’elle stagnerait dans le pessimiste.

Une différence de taille qui s’explique par la prise en compte de nombreux facteurs...

Lire la suite

Source : Libération


L’OCIRP lance OCIRPAIDANTS, une garantie sur mesure pour les salariés aidants

L’OCIRPAIDANTS est la première garantie qui allie aide financière, accompagnement social et services dédiés mis à la disposition du salarié aidant dès l’adhésion :

- bilan psychosocial,
- aide administrative et soutien psychologique,
- formation à la situation d’aidant,
- assistance disponible 7 jours sur 7 et 24h sur 24…

OCIRPAIDANTS, c’est une garantie collective négociée au sein de la branche professionnelle ou de l’entreprise, sans sélection médicale, assortie d’une aide financière : jusqu’à 2250 € par an pour soutenir les aidants d’un proche en situation de perte d’autonomie. Elle permet aux aidants actifs de mieux aider leur(s) proche(s) (parent, conjoint, concubin, partenaire de PACS) ou de bénéficier d’un répit. 

Lire la suite

Source : Silver Eco


Un simulateur de vieillesse pour se mettre dans la peau d'une personne âgée

Il s’agit d’un équipement complet, avec des sur-chaussures qui rendent la démarche hésitante, des genouillères, des dossards qui ajoutent de la raideur aux articulations, à la colonne. Aujourd’hui, on est même capable de reproduire des tremblements dans les mains, des pertes d’audition ou de la vue (acouphènes, glaucomes, cataracte, etc.). Donc on peut vraiment se rendre compte de ce que vit une personne de 80 ans quand elle essaie de se lever, d’ouvrir une boîte ou d’utiliser un téléphone portable.

C’est très important pour les familles. Mais aussi pour les aides-soignants et le personnel des maisons de retraite. Cela peut les aider à modifier leur façon de travailler, prévenir les négligences et à être un peu plus patients, plus indulgent avec nos ainés.

Qui est-ce qui propose ce type de simulateurs ?

En général, ce sont des associations d’aide aux personnes âgées. Ils sensibilisent les...

Lire la suite

Source : Europe 1


Seniors : un marché très prometteur

De quoi parle-t-on quand on parle silver économie ? De ces consommateurs aux tempes argentées qui attendent beaucoup du monde économique et de l’entreprise pour les accompagner dans leur vie de tous les jours. Et sur tous les plans : santé, voyage, consommation, loisirs… Jeudi soir, la Brest Business School a abordé ce thème lors d’un colloque réservé aux universitaires et aux professionnels.

Isabelle Melscoet, adjointe au maire chargée de la santé et des personnes âgées, a décrit la population des seniors bretons. « Chez nous, la proportion des plus de 65 ans est plus forte qu’ailleurs, car la Bretagne est une région de retour, où l’on installe à la retraite quand on a travaillé ailleurs ».

Gaëlle Moal-Ulvoas docteur en sciences de gestion a décrit le consommateur senior, conscient qu’il devra composer avec un déclin physique et cognitif après 60 ans.

Lire la suite

Source : Le Télégramme


Réforme des retraites : les fonctionnaires, toujours plus avantagés ?

C’est peut-être la réforme la plus explosive portée par l’exécutif jusqu’à présent. C’est l’une des raisons pour lesquelles Emmanuel Macron a d’ailleurs décidé d’en reporter les arbitrages, passées les élections européennes. Toutefois, certains d’entre eux sont connus depuis les annonces du Haut-Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, notamment en ce qui concerne la fonction publique.

"Régime universel ne signifie pas régime unique", expliquait l’ancien maire de Bapaume, ce mercredi 10 octobre. En théorie, le régime universel devrait intégrer l’ensemble des régimes spéciaux, qu’il s’agisse de ceux de la SNCF ou de la RATP, par exemple. "ll y aura nécessairement des adaptations du régime universel dans certaines branches professionnelles", rappelle Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l’Epargne. Les fonctionnaires devraient d’ailleurs bénéficier d’un régime légèrement...

Lire la suite

Source : Planet


Indépendance Royale surfe sur le marché des seniors

Bénéficiant d'une conjoncture favorable, Indépendance Royale, fondé en 2003 par l'entrepreneur Dominique Boulbès, affiche une progression régulière, il a doublé en cinq ans son chiffre d'affaires, passé de 11,5 millions d'euros en 2012 à 22,8 millions d'euros en 2017. Fabriquant et commercialisant des équipements destinés aux personnes âgées, la firme, qui emploie 48 salariés dans la banlieue de Limoges (Haute-Vienne), bénéficie d'un réseau national d'environ 200 agents diffusant ses produits. Ces derniers concourent  au maintien à domicile des seniors et à leur autonomie dans les domaines de la salle de bains, des monte-escaliers, des literies adaptées et autres solutions dédiées. « Nous sommes sur un marché émergent, explique le dirigeant, appelé à se développer car les besoins sont immenses. En France, le vieillissement était un sujet tabou, mais depuis dix ans les mentalités évoluent, provoquant des besoins de plus en...

Lire la suite

Source : Les Echos


Assurance vieillesse : un robot au secours des retraités

Mettre l’intelligence artificielle au service des seniors pour faciliter toutes leurs démarches, c’est ce qu’est en train de réaliser la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) avec « Aria », un « chatbot » ou « agent conversationnel ». En clair, un robot qui discute par écrit. Mais la caisse versant les retraites de base des salariés du privé n’oublie pas non plus ceux qui ne sont pas très à l’aise avec le digital. Pour eux, elle finance des associations qui délivrent des services simples afin que les seniors n’aient plus peur, par exemple, de faire leur déclaration de revenus en ligne.

Testé depuis mai dernier, Aria fait un tabac. « Le premier mois, il a répondu à 2,7 millions de requêtes émanant de 1,7 million d’utilisateurs », détaille Renaud Villard, directeur général de la Cnav qui a constaté parallèlement un « net recul » des appels téléphoniques. Depuis, le robot ne souffle pas : « En août dernier, mois de vacances...

Lire la suite

Source : Le Parisien


Préfon: le spécialiste de l'épargne retraite se diversifie dans l’assurance-vie

Le prélèvement à la source à partir du 1er janvier prochain ne prendra pas la Préfon au dépourvu. Cette institution lance cet automne un contrat d’assurance-vie, Préfon-Vie Responsable. Une annonce qui peut sembler surprenante de la part d’une institution créée en 1964 par les organisations syndicales pour doper la retraite des fonctionnaires et assimilés, et qui compte aujourd’hui 400.000 affiliés pour 16 milliards d’euros d’encours. Son produit phare dispose d’un avantage très attractif : la défiscalisation des cotisations à concurrence de 10 % des revenus professionnels des souscripteurs, et la certitude de toucher, à terme, une rente viagère venant compléter leur retraite de base.

Le hic, c’est que la Préfon va subir de plein fouet l’année blanche du prélèvement à la source : comme pour le PERP, les cotisations versées cette année ne pourront pas être déduites des revenus. « Du coup, nous anticipons une baisse de 25% de la collecte ...

Lire la suite

Source : Challenges