La télémédecine franchit un nouveau cap

En phase épidémique, la prise en charge des cas les moins graves doit se faire à domicile pour ne pas saturer les établissements de santé. Des réflexes s'imposent alors, comme le fait d'appeler son médecin traitant au lieu de lui rendre visite, ou ne pas appeler le 15 sauf en cas d'urgence grave.

 

Actuellement, 183 établissements de santé habilités Covid-19 de première et deuxième ligne sont mobilisés pour la prise en charge des cas de Covid-19 (au moins un établissement par département) avec des capacités d’accueil d’urgence, d’infectiologie, de soins critiques (USC et soins intensifs) et de réanimation limitées. Les ressources numériques constituent donc pour beaucoup du personnel de santé une alternative nécessaire.

 

Lire la suite

Source : ZDnet