Ehpad : l’avancée du coronavirus suscite l’inquiétude

« Le pire est à venir », elle en est sûre. Sa gorge se noue quand elle imagine le virus « arriver dans nos structures gériatriques. Ce sera terrible ! », dit-elle. Séverine Laboue dirige le groupe hospitalier Loos-Haubourdin, un ensemble de 285 lits pour personnes âgées répartis sur deux sites dans la périphérie lilloise.

 

Pour protéger ses résidents, elle a mis en place une batterie de mesures : installation de bidons de solution hydroalcoolique à l’entrée et dans les couloirs ; désinfection renforcée des surfaces et des poignées de porte. Elle a commandé 2 000 masques chirurgicaux qui s’ajouteront aux 300 boîtes déjà stockées, a supprimé les animations et les sorties. Mais elle pressent que cela ne suffira pas.

Lire la suite

Source : Le Monde