Cancer : Sanofi obtient le feu vert américain pour un deuxième médicament

Sanofi persiste et signe en oncologie. Le laboratoire français vient d'obtenir le feu vert des autorités américaines pour le Sarclisa, destiné à traiter un cancer rare de la moelle osseuse, le myelome multiple (130.000 patients aux Etats-Unis). C'est son deuxième produit autorisé en cancérologie après le Libtayo, développé avec Regeneron, qui avait marqué il y a 18 mois son retour dans ce domaine au terme de six années sans lancement de produit. Le dossier du Sarclisa est également en cours d'examen auprès de l'Agence européenne.

Mais comme pour le Libtayo, c'est un retour en oncologie par la petite porte. Le produit sera administré en troisième ligne, c'est-à-dire après l'échec de deux autres familles de traitements disponibles (type Kyprolis d'Amgen et Revlimid de Celgene).

 

Lire la suite

Source : Les Echos