Novartis porté par sa médecine innovante

Novartis aime toujours être le « premier de la classe ». En 2019, le géant pharmaceutique suisse a donc poursuivi sa stratégie. Engagée un an plus tôt, elle consiste à se recentrer sur la médecine innovante, en développant des médicaments dits « first in class ». C'est-à-dire dans des aires thérapeutiques où les besoins ne sont pas encore satisfaits.

 

Les résultats de l'exercice 2019, présentés mercredi, lui donnent raison. Le groupe affiche un chiffre d'affaires net en hausse de 9 %, à taux de change constant, à 47,4 milliards de dollars (43 milliards d'euros), pour un résultat opérationnel qui progresse, lui, de 17 %, à 9 milliards. Seule ombre au tableau, le résultat net chute de 44 % par rapport à 2018. Novartis l'explique par « un gain non récurrent » l'an dernier, lié à son désengagement de sa coentreprise avec GSK.

Lire la suite

Source : Les Echos