Crise des opiacés : un fabricant condamné à de la prison

La contre-offensive lancée par les autorités américaines dans la crise des opiacés a mené à la première condamnation d'un patron d'un laboratoire. Reconnu coupable d'association de malfaiteurs, John Kapoor, le fondateur d'Insys Therapeutics, a été condamné jeudi à une peine de cinq ans et demi de prison.

 

Cette décision de justice est l'aboutissement d'un procès de plusieurs mois au tribunal de Boston, qui a abouti aux premières condamnations de responsables de l'industrie pharmaceutiques. Avant lui, six autres anciens dirigeants d'Insys avaient été condamnés à des peines allant de 12 à 33 mois d'emprisonnement.

 

Âgé de 76 ans, l'ancien milliardaire et fondateur d'Insys est accusé d'avoir joué un "rôle...

Lire la suite

Source : Les Echos