L'Afrique se lève contre le trafic de faux médicaments

C'est un pas de plus dans la lutte contre le trafic de faux médicaments. Ces 17 et 18 janvier, sept chefs d'États africains se réunissent à Lomé en vue de la signature d'un accord-cadre. Objectif de la rencontre : la création d'une législation pour criminaliser ce circuit, l'intégration des pays présents aux accords internationaux déjà existants et le renforcement des services de détection et de répression. Le président congolais Denis Sassou Nguesso, le Sénégalais Macky Sall, le Ghanéen Nana Akufo-Ado, le président gambien Adama Barrow, l'Ougandais Yoweri Museveni et le chef d'État du Niger Mahamadou Issoufou seront donc, à l'issue de ces deux jours, les signataires de l'opération nommée « L'initiative de Lomé ». Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, est également au Togo.

 

Lire la suite

Source : Le Point