GoFundMe, béquille du système de santé américain

Entre un demi et un million de dollars. C'est le devis que le Boston Children's Hospital communique un soir d'août dernier à Niccole et Sean Connally pour opérer le coeur de leur fils Noah. Au début de l'année, la famille, qui vit près de Los Angeles, a été envoyée par le cardiologue de leur fils vers cet établissement, l'un des deux seuls aux Etats-Unis à offrir une procédure de pointe créant deux ventricules fonctionnels. « Noah est né avec un ventricule gauche défectueux et les autres hôpitaux font assumer au ventricule droit la totalité de la circulation. Cela l'affaiblit et oblige ensuite le patient à prendre des médicaments qui abîment son foie et ses reins », raconte Niccole Connally.

L'hôpital de la côte Est leur indique au printemps que le garçon de quatre ans est un « candidat parfait » pour l'opération et fixe la date de celle-ci au mois d'août. Mais, un jour avant le départ, le couple reçoit un coup de fil de leur assurance-santé leur indiquant...

Lire la suite

Source : Les Echos