DreamQuark lève 14 millions d’euros pour son IA à destination des banques et des assureurs

Identifier les produits les plus susceptibles de plaire à certains clients, détecter les profils qui vont bientôt résilier leur contrat, ou encore lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent, tels sont les enjeux quotidiens auxquels sont confrontés les banques et les assureurs. Dans des secteurs où les principaux acteurs ont mis du temps pour certains à prendre le train de l’innovation, la start-up française DreamQuark mise sur l’intelligence artificielle pour aider les banques et les assureurs à prendre de meilleures décisions.

 

Fondée en 2014 par Nicolas Meric, la société était au départ tournée vers le secteur de la santé, avant de pivoter pour se concentrer sur la finance et l’assurance. Deux secteurs dans lesquels l’intelligence artificielle permet d’automatiser le processus de sélection pour les souscriptions de crédits, de prêts ou d’assurances. Cependant, plutôt que de...

Lire la suite

Source : FrenchWeb