Ces bio-imprimantes 3D reproduisent des tumeurs pour tester des médicaments

Ce sont des machines dans lesquelles, on ne met pas de l'encre, rouge, bleu, noire mais des cellules, des vraies cellules cultivées en laboratoire, avec lesquelles ces bio-imprimantes fabriquent des tumeurs qui servent ensuite pour tester des médicaments, de la chimio, de l'immunothérapie ou des anticorps.

 

CTI Biotech, c'est le nom du laboratoire, utilise au départ une vraie tumeur. Un bout de métastase par exemple qui a été prélevé sur un malade lors d'une biopsie. Avec l'accord du patient bien sûr. Les chercheurs vont décomposer le tissu. Il y a dedans différents types de cellules : cancéreuses, fibreuses, vasculaires.

 

Ils vont isoler chaque famille et les cultiver plusieurs semaines pour en obtenir de très...

Lire la suite

Source : RTL