60, 62, 64 ans : les vrais chiffres de l’emploi des seniors

La mesure la plus contestée de la réforme des retraites est le report de 62 à 64 ans de l’âge où l’on pourrait toucher l’intégralité de sa pension, puisque, même à 64 ans, nombreux seront les retraités, nés avant 1975, à se voir encore appliquer la décote s’ils n’ont pas leurs 43 années d’annuités. Elle n’est pas propre à la France et nos voisins sont souvent plus durs que M. Macron : l’Allemagne va imposer 69 ans, même la sociale-démocrate Suède a poussé le curseur jusqu’à 67 ans tout en favorisant, il est vrai, le développement du mi-temps pour les seniors.

 

Un des facteurs qui déterminera le succès ou l’échec de cette réforme sera la montée en puissance ou non du travail des seniors de plus de 62 ans.

 

Lire la suite

Source : Boulevard Voltaire