Vendre ses données de santé, ça coûte combien ?

C'est une statistique assez surprenante, pour ne pas dire inquiétante. Selon une enquête de CSA Research pour le laboratoire pharmaceutique Roche, si 78 % des français interrogés estiment que le partage de données de santé (avec des scientifiques) est un acte citoyen qui peut faire progresser la recherche (jusque là, on parle d'open science, donc aucun problème), 20 % sont prêts à aller plus loin que le simple partage, et ne verraient ainsi aucun problème… à les vendre. Chez les 18-24 ans, ils sont même 36 %, "conscients" qu'ils sont de "la valeur" de ces données.

 

Oui, leur valeur. Un débat fait rage depuis quelques années autour de la monétisation des données, et leur caractère "patrimonial" ou non. Si vos données personnelles vous...

Lire la suite

Source : Cnet