L’ hôpital Foch a décidé de créer son propre entrepôt de données de santé (EDS)

Ce projet a été dévoilé dans un communiqué du mercredi 13 novembre, après qu’un accord avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ait été trouvé le 14 octobre dernier. Cet EDS permettra d’accélérer les programmes de recherche, dans une ère de pleine révolution numérique.

 

Seront ainsi enregistrées, dans cet EDS, les données médicales de plus de 500 000 patients, venus pour une consultation, ou à l’occasion d’une hospitalisation. L’accord de chaque patient pour la sauvegarde de ses données sera demandé au préalable. Seront donc inclus : les différents compte-rendus, les données des examens biologiques, mais aussi les résultats des scanners, IRM ou autres systèmes d’imagerie.

 

Lire la suite

Source : Temps Réel 92