Cancer col de l'utérus: un test "prometteur" détecte des lésions à haut risque

Un test sur des prélèvements vaginaux et de l'urine, recueillis par la femme elle-même à domicile, permet de détecter des lésionsdu col de l'utérus à haut risque d'évoluer en cancer, selon des chercheurs britanniques.

 

Le Dr Belinda Nedjai et ses collègues de la Queen Mary University de Londres ont présenté leurs travaux lundi à la 2019 NCRI cancer conférence qui se tient jusqu'au 5 novembre à Glasgow.

 

Leur étude, non encore publiée dans une revue scientifique mais communiquée à la presse, a porté sur 620 femmes qui ont envoyé au laboratoire des écouvillons de prélèvements vaginaux et un prélèvement d'urine pour 503 d'entre elles.

 

Lire la suite

Source : Medisite