Chine : la téléconsultation pour sauver le système de santé

En France, la téléconsultation, bien que remboursée par l'assurance maladie, reste embryonnaire. Ainsi, ce système, présenté comme une solution aux déserts médicaux et à l'engorgement des urgences, ne concerne encore qu'une poignée de petits acteurs, face au mastodonte Doctolib, qui capte les deux tiers des consultations à distance.

 

Des startups comme Qare, Docavenue et Livi proposent ainsi depuis plus d’un an déjà de consulter un médecin par vidéoconférence.

 

Mais la télémédecine continue malgré cela à patiner - à cause des craintes des patients et des médecins qui ont peur d’une "déshumanisation" de leurs relations… Mais aussi parce que pour l’instant, les médecins menant des consultations par vidéo ne peuvent...

Lire la suite

Source : Cnet