Buzyn ouvre le chantier des rémunérations médicales et infirmières à l'hôpital

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a reconnu dimanche 13 octobre, sur le plateau de CNews/Europe1/Les Échos, qu'il y avait « un problème de rémunération » des personnels hospitaliers, y compris médicaux, et a assuré qu'elle « travail[ait] » sur le sujet afin de « rendre l'hôpital public plus attractif ».

 

Alors que les deux collectifs mobilisés – inter-urgences et inter-hôpitaux – préparent une nouvelle journée de manifestation pour ce mardi 15 octobre, la ministre de la Santé, interrogée sur leur revendication centrale d'une revalorisation salariale générale de 300 euros net, a répondu tout de go. « Il la faut, il y a un vrai sujet sur les rémunérations directes, mais il faut aussi tenir compte des rémunérations indirectes, le temps de travail, les gardes, etc. Un vrai travail doit s'engager. J'ai demandé à mes équipes d'ouvrir ce...

Lire la suite

Source : Le Quotidien du Médecin