Pénuries de médicaments : des sanctions pour les laboratoires

Plusieurs laboratoires pharmaceutiques, leur fédération professionnelle et des associations de patients ont été convoqués à Matignon ce jeudi en fin d'après-midi. Le Premier ministre, Edouard Philippe, leur a annoncé la mise en place de sanctions pécuniaires renforcées en cas de manquement à leurs obligations en la matière, dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020.

 

« Nous allons renforcer un certain nombre de sanctions, quand l'information sera insuffisante, trop tardive, ou bien la constitution des stocks pas à la hauteur des exigences », a expliqué le Premier ministre. Le gouvernement n'a « pas d'entreprises dans le viseur », a-t-il rassuré, d'autant que les causes des pénuries sont « très diverses ». Mais il s'agit tout de même de « prendre au sérieux ce type d'événements qui se...

Lire la suite

Source : Les Echos