Embleema veut doper la médecine grâce à la data

La blockchain (technologie de transmission d’informations sans organe de contrôle) peut-elle révolutionner la recherche médicale en permettant aux malades de partager leur dossier médical avec les chercheurs ? C’est le pari technologique du fondateur d’Embleema, Robert Chu. Après seize ans à IBM, ce polytechnicien français a dirigé l’activité data du numéro un mondial des bases de données de santé, Iqvia (ex-IMS Health). Il était donc bien placé pour savoir que ces data médicales valent de l’or. « Pour faire avancer la recherche sur les maladies rares, complexes, il faut disposer de données de santé de long terme, très fines, allant de l’historique médical au génome, en passant par l’imagerie, explique-t-il. La solution, c’est de rendre le patient actif en lui redonnant le contrôle sur ses données ».

En juin 2017, Robert Chu s’est associé à Alexis Normand et Nicolas Schmidt, deux ...

Lire la suite

Source : Challenges