Crise des opiacés : le laboratoire pharmaceutique américain Purdue se déclare en faillite

Purdue Pharma, fabricant de l'analgésique OxyContin, s'est placé dimanche 15 septembre à New York sous la protection de la loi sur les faillites, cédant à la pression de quelque 2 600 poursuites judiciaires dans lesquelles il est accusé d'avoir contribué à la crise des opiacés qui ravage les États-Unis.

 

Le conseil d'administration de Purdue Pharma s'est réuni dimanche soir pour approuver le placement sous le "chapitre 11" de la loi sur les faillites, qui permet à l'entreprise de poursuivre sa restructuration dans le cadre d'un projet de règlement global des litiges. Le président de Purdue, Steve Miller, a précisé dans un communiqué que cet accord "fournira des milliards de dollars et des ressources essentielles aux collectivités de tout le pays qui tentent de faire face à la crise des opiacés".

 

Lire la suite

Source : France 24