Quand la high-tech facilite le suivi médical du patient

Le marché de la e-santé, dans le monde comme en France, se porte bien. Les perspectives économiques sont bonnes, quelles que soient les études. Celle menée en 2016 par le cabinet Grand View Research prévoyait un secteur mondial qui investirait pour près de 410 milliards de dollars d’ici 2022 en logiciels, services ou dispositifs liés à l’Internet des objets.

 

Côté patients aussi, la confiance dans les nouvelles technologies de la médecine est là : selon un sondage Odoxa, publié début 2018, 63% des Français perçoivent le développement de la e-santé comme « une source d’espoir ». 

 

L’espoir, notamment, réside dans le fait que la technologie permet désormais un suivi...

Lire la suite

Source : Les Echos