Crise des opiacés : Un laboratoire américain prêt à payer jusqu’à 12 milliards de dollars

A côté, les 572 millions de dollars infligés lundi à Johnson & Johnson font figure d’une goutte d’eau. Le groupe pharmaceutique Purdue Pharma est prêt à payer un montant de 10 à 12 milliards de dollars pour mettre fin à plus de 2.000 plaintes déposées contre lui dans le cadre de la crise des opiacés, a indiqué mardi la chaîne NBC.

 

Le groupe pharmaceutique, fabricant d’un des principaux médicaments anti-douleur aux opiacés, l’OxyContin, n’a pas confirmé ces montants record, mais a reconnu qu’il négociait « activement » un accord à l’amiable. « Si Purdue Pharma est prête à se défendre vigoureusement dans les dossiers judiciaires sur les opiacés, la société a clairement dit qu’elle n’avait guère intérêt à passer des années en vaines batailles juridiques », a indiqué le groupe, devenu la cible numéro 1 dans la crise des opiacés...

Lire la suite

Source : 20 Minutes