La vaccination pourrait prévenir 92% des cancers liés aux HPV

La vaccination pourrait prévenir 92% des cancers liés aux papillomavirus humains (HPV), ont affirmé jeudi les autorités sanitaires américaines, qui en font une de leurs priorités.

 

"Un avenir sans cancers liés aux HPV est à notre portée, mais il est nécessaire d'agir rapidement pour améliorer les taux de vaccination", a déclaré Brett Giroir, ministre adjoint à la Santé, qui souhaite atteindre 80% de couverture vaccinale aux Etats-Unis contre les papillomavirus humains.

 

Selon un nouveau rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies, les HPV ont été à l'origine de 34.800 cas de cancer en moyenne chaque année entre 2012 et 2016 dans le pays.

Lire la suite

Source : Medisite