La recherche contre le cancer, une cible de choix pour les pirates chinois

La recherche vaut de l'or. Une donne bien comprise par des groupes de pirates chinois, qui s'acharnent actuellement sur les instituts de recherche sur le cancer lors de cyberattaques afin de voler le fruit de leurs travaux, comme l'affirment différentes équipes de chercheurs. Pour rappel, le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde et a coûté la vie à 9,6 millions de personnes en 2018. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime aujourd'hui qu'un décès sur six  est causé par le cancer chaque année. Alors que la maladie est loin d'avoir perdu du terrain, des scientifiques du monde entier travaillent à améliorer le dépistage et le traitement de ce fléau.

Touchée comme les autres pays par les ravages du cancer, la Chine contribue certes à ces efforts dans la lutte contre la maladie mais userait également de certains moyens détournés pour se doter de nouvelles armes au détriment des instituts de recherche...

Lire la suite

Source : ZDNet