Johnson & Johnson a été condamné à verser 572 millions de dollars

Donald Trump a déclaré l’urgence nationale face à la crise des opiacés. Alors que l’espérance de vie a reculé aux Etats-Unis depuis plus de deux ans, en grande partie à cause des suicides et des overdoses médicamenteuses, un tribunal de l’Oklahoma a lundi le groupe Johnson & Johnson à payer 572 millions de dollars à l’Etat de l’Oklahoma pour sa responsabilité. C’est le premier jugement civil contre un laboratoire aux Etats-Unis pour une crise qui a fait des dizaines de milliers de morts par overdose.

 

« La crise des opiacés est un danger imminent pour l’Oklahoma et ses habitants », a déclaré le juge Thad Balkman lors d’une audience lundi à Norman, à l’issue de deux mois de procès. Le juge a estimé que le laboratoire Janssen, division pharmaceutique de Johnson & Johnson, avait adopté des pratiques « trompeuses de marketing et de ...

Lire la suite

Source : 20 Minutes