Face au défi de la dépendance, l'alternative des familles d'accueil

Lorsque Natacha Tournon cuisine, ce n'est pas uniquement pour sa famille. Toute l'année, elle accueille trois personnes âgées. Il y a dix ans, cette ancienne auxiliaire de vie a fait le choix de devenir accueillante familiale. Lassée des structures d'accueil traditionnelles, elle voulait offrir à ses aînés un accompagnement personnalisé. Au quotidien, Natacha Tournon peut compter sur l'aide de ses enfants. Toujours prêts à donner un coup de main, ils côtoient les personnes âgées depuis longtemps. Infatigable, elle s'occupe de ses pensionnaires toute la journée, 24 heures sur 24. Sa philosophie : préserver l'autonomie des résidents.

 

En moyenne deux fois moins cher qu'en Ehpad

Pour les accueillir, le couple a dû s'adapter. Il y a dix ans, ils ont créé une deuxième...

Lire la suite

Source : France Info