Les principales mesures du projet de loi santé

Le projet de loi d'Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, reprend une partie des engagements pris par Emmanuel Macron en septembre lors de la présentation du plan «Ma santé 2022».

 

Fin du "numerus clausus" pour les étudiants en médecine, hôpitaux de proximité, lutte anti-déserts médicaux: le Parlement doit adopter définitivement mardi, par un ultime vote du Sénat, le projet de loi santé, dont le système a besoin "en urgence", selon le gouvernement. Le texte relatif à "l'organisation et à la transformation du système de santé" porté par Agnès Buzyn avait fait l'objet d'un accord entre députés et sénateurs après son adoption en mars à l'Assemblée puis dans une version différente en juin au Sénat. Sur fond de crise dans les urgences, la ministre défend un projet de loi qui doit...

Lire la suite

Source : LeFigaro