Cancer de la vessie : 80% de risques en plus à Marseille quand on est une femme

Le cancer de la vessie a fait plus de 2000 nouvelles victimes sur la période étudiée (2013-2016) au sein du département des Bouches-du-Rhône et de ses communes. À lui seul, ce département représente plus de 16 % des cas en France. Les taux d’incidence sont, en effet, supérieurs à ceux observé dans les autres départements français. Mais c’est à Marseille que les risques atteignent leur apogée : ils sont jusqu’à 50 % plus élevés chez l’homme et à 80 % chez les femmes.

Plus concrètement, l’étude a permis de décrire la répartition de trois cancers ciblés, à savoir le cancer de la vessie, mais aussi du rein et la leucémie aiguë de l’adulte, à l’échelle du département des Bouches-du-Rhône. "Les trois cancers ont été choisis en fonction de spécificités industrielles du département, des connaissances sanitaires issues d’étude nationales et locales et ressources allouées à l’étude", précise Santé Publique France.

 

Lire la suite

Source : Medisite