Facebook prêt à transmettre les adresses IP pour des messages haineux

Le mardi 25 juin, le membre du gouvernement a annoncé ce qu’il estime être une ”énorme nouvelle” à l’occasion d’une interview à Reuters. Dans la foulée d’un entretien avec Nick Clegg, responsable de la communication et des affaires publiques chez Facebook, la semaine dernière, le réseau social de Mark Zuckerberg a accepté de transmettre à la justice française les adresses IP des auteurs de contenus haineux. Un vrai chamboulement?

Sur le papier et en théorie selon Alexandre Lazarègue, avocat spécialiste du droit numérique et des données personnelles, contacté par Le HuffPost, l’annonce de Facebook va effectivement dans le bon sens. “Aujourd’hui d’une manière générale, dans les cas de diffamation, d’injures ou de propos haineux sur internet, il est extrêmement difficile d’obtenir l’identité des auteurs de la part de Facebook. Dans les affaires qui sont portées...

Lire la suite

Source : Huffington Post