L'IA comme principale alliée pour détecter plus tôt le diabète de type 1 ?

Le projet d'IBM se concentre sur les enjeux, fondamentaux pour la recherche, que sont le dépistage et l'évolution de la maladie. En effet, on ne découvre en général l'existence, ou l'état d'avancement du diabète de type 1, que lorsque la personne atteinte fait un malaise, ce qui signifie que ses cellules ont déjà subies plusieurs dommages.

 

Se projeter dans l'évolution de la maladie

Bien qu'un patient disposant d'un bon suivi médical ait une espérance de vie similaire au reste de la population, le diabète ne se guérit pas et reste très handicapant au quotidien. Plus un diagnostic est posé rapidement, moins le risque pour le patient de voir son corps abîmé par la maladie est élevé. C'est notamment vrai pour les affections auto-immunes dont fait partie le diabète de type 1.

Lire la suite

Source : Clubic