Quand la lutte contre l'obésité devient cause nationale

Rendre l'étiquetage alimentaire et le Nutriscore obligatoire à l'échelle européenne, c'est l'une des mesures symboliques qui a marqué le  discours de politique générale d'Edouard Philippe  de ce mercredi. Mais celle-ci s'inscrit dans un cadre plus large de lutte contre l'obésité, érigée en « objectif national » par le Premier ministre. Déjà au mois de mars dernier, le Comité interministériel sur les questions de santé avait annoncé son objectif de diminuer de 15 % l'obésité d'ici 2023.

 

En France, près d'un adulte sur deux est en surpoids, et 17 % en situation d'obésité d'après  les dernières estimations de Santé publique France . A l'étranger, la question préoccupe aussi et plusieurs pays ont mis en place plusieurs mesures, qui ont plus ou moins fait leurs preuves.

Lire la suite

Source : Les Echos