L'américain Merck tente une OPA sur le marché de la cancérologie

La Conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology qui s'est achevée mardi à Chicago  aura été celle des confirmations plus que des nouveautés . Confirmation en particulier du  rôle central de l'immunothérapie même si les autres approches, notamment les thérapies ciblées (encore 70 % du marché) n'ont pas dit leur dernier mot. Cette confirmation accentue les tendances ébauchées les années passées sur le plan industriel.

 

L'américain Merck (MSD en Europe) apparaît comme la star incontestée de cette nouvelle ère. Avec plus de 1.000 essais cliniques terminés ou en cours, menés avec le Keytruda, seul ou en combinaison avec d'autres produits, dans plus de 18 indications et 11 types de cancers, le laboratoire avance comme un rouleau compresseur. « Nous avons une bonne...

Lire la suite

Source : Les Echos