Pourquoi Facebook ne parvient pas à endiguer le contenu anti-vaccin

Dix semaines après que Facebook s’est engagé à lutter contre la désinformation sur les vaccins, ce type de contenu reste largement disponible sur ses plateformes alors que le géant des réseaux sociaux s’efforce de limiter la propagation de contrevérités et d’impostures.

 

En fin de semaine dernière, Facebook diffusait toujours des publicités pour un important groupe anti-vaccin qui laisse croire que des médecins sans éthique ont conspiré pour cacher les preuves du mal que les vaccins font aux enfants. Le site principal de l’entreprise ainsi que son application Instagram recommandent d’autres contenus anti-vaccin aux utilisateurs qui consultent des informations similaires. Et les trois principaux comptes sur les vaccins recommandés par l’Instagram sont « vaccinetruth », « vaccinesuncovered » et...

Lire la suite

Source : L'Opinion