Nouvel espoir dans le cancer du pancréas

Il y a rarement de bonnes nouvelles dans le domaine du cancer du pancréas, l'un des plus mortels et des plus déshérités en matière de traitement. C'est pourtant ce qui est advenu cette année, à la conférence de l'American Society of Medical Oncology qui se déroule actuellement à Chicago, avec les résultats d'une étude clinique de Phase III menée par AstraZeneca avec Lynparza, dont elle partage à 50/50, le développement et les bénéfices avec l'américain Merck-MSD.

 

Lynparza a été initialement développé par AstraZeneca pour traiter les tumeurs du sein et de l'ovaire, présentant la mutation génétique BRCA 1 et 2. Ces mutations médiatisées par le cas d'Angelina Jolie multiplient par 7 ou 8, le risque de développer un cancer du sein. On sait moins qu'elles sont aussi impliquées dans d'autres cancers comme celui de la...

Lire la suite

Source : Les Echos