La vente en ligne de médicaments va être facilitée pour les pharmacies

Alors que seules 2,3 % des officines vendent des médicaments en ligne, le gouvernement souhaite aider d'autres pharmaciens à tenter l'aventure.  Comme promis par le Premier ministre, Edouard Philippe en mars , l'administration du ministère de la Santé planche avec les représentants de la profession sur un assouplissement du cadre législatif. Les nouveautés pourraient être soumises au Parlement par amendement lors de la deuxième lecture du projet de loi Santé, un texte qui est actuellement en discussion au Sénat en première lecture.

Selon un document de travail en cours d'élaboration consulté par « Les Echos », au lieu de demander à leur agence régionale de santé une autorisation de création d'un site de commerce en ligne, les pharmaciens n'auraient plus qu'à déclarer cette nouvelle activité. Les projets pourraient ainsi aboutir plus vite et plus sûrement.

Lire la suite

Source : Les Echos