« Google veut établir une véritable carte de la santé humaine »

En dépit des taxes et des amendes qui pleuvent sur sa tête, Google tient la santé. En décidant quasi unanimement d’approuver l’idée d’une imposition du chiffre d’affaires publicitaire des grandes plateformes Internet, au premier rang desquels Google et Facebook, les parlementaires français ont le sentiment de faire une bonne action. L’Etat cherche à capter une part de ce filon qui lui échappe totalement alors qu’il semble inépuisable : les données des utilisateurs, obtenues en échange d’un service gratuit et transformées en espèces sonnantes et trébuchantes par la magie de la publicité.

La mesure est populaire, à défaut d’être efficace. Elle ne modifiera aucun comportement et ne rapportera quasiment rien au gouvernement. Mais elle a au moins le mérite de poser le débat. Et puisque nous aimons débattre, voici un nouveau sujet tout aussi crucial qui pointe à l’horizon, celui de la santé. 

Lire la suite

Source : Le Monde