Maladie de Lyme : « Halte à la désinformation organisée »

Dans un éditorial publié dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 3 mai 2019, « Un nécessaire questionnement éthique », le professeur Jean-Claude Desenclos, directeur scientifique, adjoint au directeur général de Santé publique France, a pris parti, sans support scientifique, contre l'existence d'une forme chronique de la maladie de Lyme. Cette maladie en pleine expansion est due à une bactérie, appelée Borrelia, qui est transmise par piqûre de tique. Or, cette forme chronique de la maladie est responsable de la souffrance d'un grand nombre de malades qui sont en grande majorité rejetés par le système de santé, voire carrément envoyés en psychiatrie. 

Des voix de médecins et de chercheurs se sont élevées pour regretter un texte partisan et apporter l'éclairage de nombreuses publications scientifiques démentant le contenu de cet éditorial (voir le communiqué de la Fédération française contre les maladies...

Lire la suite

Source : Le Point