Retraites : Macron opte pour un allongement de la durée de cotisation

Finalement, Emmanuel Macron va respecter l’un de ses principaux engagements de campagne. Jeudi 25 avril, il a déclaré que l’âge minimum de départ à la retraite ne sera pas décalé – suggérant ainsi qu’il restera fixé à 62 ans. Le doute prévalait, depuis la mi-mars, puisque plusieurs membres du gouvernement, souvent issus de la droite, avaient mentionné l’éventualité d’un report de cette borne d’âge sans être contredits par l’Elysée, provoquant une belle cacophonie au sommet de l’Etat. Désormais, le débat est tranché.

 

Le président de la République a arbitré en faveur du maintien de la règle des 62 ans pour deux raisons. « La première, c’est que je me suis engagé à ne pas [y toucher] », a-t-il dit, en rappelant son souhait de bâtir un système universel, dont l’élaboration a été confiée à Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites.

Lire la suite

Source : Le Monde