Les seniors paient de plus en plus cher leur crédit immobilier

Pour les emprunteurs de plus de 50 ou 60 ans, les conditions d’emprunt immobilier sont généralement peu avantageuses. Le coût de l’assurance de prêt, du fait de leur âge, peut peser très lourdement dans le coût global du crédit immobilier.

En France, 17% des personnes de 50 à 60 ans contractent un prêt immobilier. Dans la plupart des cas, les particuliers s’engagent alors à rembourser leur emprunt pendant une partie de leur retraite. Passé l’âge de 60 ans, les nouveaux emprunteurs sont en revanche beaucoup moins nombreux puisque 4% seulement des personnes de cette classe d’âge s’engage dans un nouveau prêt.

L’assurance liée à l’emprunt peut être nettement plus chère à cause du risque accru de problèmes de santé de l’emprunteur, notamment si celui-ci a déjà eu des antécédents médicaux. De plus, la hausse de la fiscalité est venue pénaliser davantage les seniors...

Lire la suite

Source : Silvereco