Agnès Buzyn opposée à la vente de médicaments dans les supermarchés

"Je n'y suis pas favorable". La ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est dite, ce vendredi sur Europe 1, opposée à l'idée d'autoriser la grande distribution à vendre des médicaments sans ordonnance, comme l'a prôné jeudi l'Autorité de la concurrence. 

"Quand on parle de la désertification médicale, de l'abandon des territoires, fragiliser les petites pharmacies en zone rurale qui sont souvent le premier recours pour les personnes malades, je pense que ça serait une très mauvaise idée et un très mauvais signal", a commenté la ministre. 

L'autorité de la concurrence favorable à la réforme

Par ailleurs, "considérer que les médicaments, ça s'achète comme n'importe quel produit de consommation alimentaire, je trouve ça problématique", a encore souligné la ministre, médecin de profession. "Il y a toujours des effets secondaires quand on prend...

Lire la suite

Source : L'Express