La blockchain, une solution pour lutter contre la vente de faux médicaments ?

La blockchain peut-elle, en améliorant leur traçabilité, contribuer à lutter contre les ventes de faux médicaments ? Leur contrefaçon entraînerait la mort de près de 700 000 personnes par an dans le monde, selon les derniers chiffres de l’OMS. Pour combattre ce fléau, une nouvelle directive européenne, qui entre en vigueur cette année, prévoit que les divers acteurs de l’industrie pharmaceutique consolident la traçabilité des médicaments grâce à un nouveau processus de sérialisation. Outre les numéros de lot, dates de péremption…, chaque boîte de médicaments comportera également dans son code-barre (datamatrix) un numéro de série spécifique. Celui-ci sera déposé dans un répertoire informatique européen qui sera partagé aux différents pays. Chaque pharmacien pourra ainsi vérifier l’authenticité de chaque produit en scannant chaque boîte qu’il reçoit ou s’apprête à délivrer.

Lire la suite

Source : Usine Digitale