Seniors : préconiser l'activité physique après une hospitalisation

C’est prouvé : faire de l’activité physique permet de contrer la perte de muscle et de force. Être actif renforce également l’équilibre et la confiance en ses capacités de mobilité et d’autonomie. 

  

Or, après un séjour hospitalier, presque tous les aînés se sédentarisent, ce qui accentue le déclin de leur autonomie physique et de leur mobilité. 

  

Afin de faciliter la « prescription » de programmes d’exercice physique, l’équipe de Mylène Aubertin-Leheudre* a développé un outil d’aide à la décision basé sur des données de recherche. En se fondant sur trois critères simples (la capacité cardio-musculaire, l’équilibre ainsi que la santé cognitive et la présence ou non d’un proche...

Lire la suite

Source : Senior actu