Cancer : l'efficacité des nouveaux traitements justifie-t-elle leur prix ?

320.000 euros par patient. C'est le prix provisoire du Kymriah accepté par les autorités françaises en janvier pour traiter certaines leucémies aiguës et lymphomes chez les enfants et les jeunes adultes. Mais le prix définitif de l'anticancéreux de Novartis est lui, toujours sur la table. Quel est le coût acceptable des thérapies cellulaires sur mesure, les fameuses « CAR-T », aujourd'hui en plein développement ?

 

La question se pose avec toujours plus d'insistance, alors que l'autorisation aux Etats-Unis du Kymriah de Novartis contre certains cancers du sang et du système lymphatique s'est faite à un prix de 475.000 dollars par patient en 2017 et tandis que le Yescarta de Gilead était facturé 373.000 dollars.

Lire la suite

Source : Les Echos