Pierre Fabre réduit le nombre de ses visiteurs médicaux

Vent mauvais pour les délégués médicaux, dont le nombre (12.200 fin 2016) a diminué de moitié en dix ans en France. Pierre Fabre Consumer Health Care, la division de santé grand public du groupe pharmaceutique de Castres (Tarn), arrête son activité de promotion médicale auprès des médecins en France en supprimant 81 postes. La direction a signé le 28 février avec les syndicats FO, SUD Chimie et CFE-CGC le plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit notamment des préretraites à 59 ans, des départs en formation ou en création d'activité et des licenciements.

 

Le groupe estime que « cette activité n'est plus viable économiquement en raison des déremboursements, des baisses de prix récurrentes et du développement des génériques affectant son portefeuille de produits depuis cinq ans ».

Lire la suite

Source : Les Echos