Lévothyrox : la justice estime que Merck a pleinement satisfait à son devoir d’information

Le tribunal d’instance de Lyon a estimé dans une décision qui vient d’être rendue publique que les laboratoires Merck n’étaient nullement coupables de défaut d’information en ce qui concerne le changement de formulation de composition du Levothyrox au printemps 2017. Dès lors il n’existe  pas de préjudice moral pour les 4 113 plaignants qui ont été déboutés de leur demande. Ils réclamaient 10 000 euros de dommages et intérêts chacun (soit 41 millions d’euros au total !).

Début décembre, une audience hors norme s’était tenue à Villeurbanne (le tribunal de grande instance de Lyon s’était délocalisé en raison de cette affluence exceptionnelle) : les magistrats avaient à examiner les plaintes pour défaut d’information déposées par 4 113 personnes dans le cadre d’une action collective contre les laboratoires Merck et l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Lire la suite

Source : Jim