Des tuyaux dans le cerveau pour lutter contre la maladie de Parkinson

L’idée a de quoi impressionner. Mais elle pourrait libérer des millions de patients du mal pernicieux qui les atteint : la maladie de Parkinson. Comme le révèlent des chercheurs à l’occasion de la publication d’une étude dans le Journal of Parkinson's Disease ; perfuser des substances directement dans le cerveau de malades de Parkinson ; et ce, via quatre petits tubes insérés au travers de leur crâne, pourrait en effet permettre de réduire notablement certains symptômes liés à la maladie. Un espoir sans précédent pour les quelque 10 millions de personnes souffrant de la maladie à travers le monde.

L’idée de départ des scientifiques a été de trouver un moyen d’augmenter les niveaux d’une protéine responsable de la régénération des cellules cérébrales produisant un neurotransmetteur - la dopamine -, endommagées par la maladie de Parkinson. Nom de cette protéine : GDNF, pour Glial Cell Line Derived Neurotrophic Factor, ou, en français...

Lire la suite

Source : Maxisciences