Crossject obtient le statut de laboratoire pharmaceutique

L'obtention auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du statut d'établissement pharmaceutique, catégorie fabricant, permet à Crossject d'entrevoir le bout du tunnel. « Cela nous autorise à certifier les lots cliniques et procéder en interne aux contrôles de qualité sur le produit fini à usage humain », explique Patrick Alexandre, fondateur de l'entreprise. Une étape décisive est franchie, car le dirigeant bataille depuis vingt ans pour que son innovation puisse voir le jour. Elle prend la forme d'un dispositif d'injection de médicaments sans aiguille. Soit au total 400 brevets mondiaux, 100 millions d'euros investis et 30 millions levés en Bourse depuis l'introduction en 2014.

Selon un calendrier de plus en plus précis, le dépôt des autorisations de mise sur le marché doivent être effectuées l'an prochain et les premières commercialisations débuter aux Etats-Unis et en Allemagne en 2021. « Pour la France, ce ne sera sans doute...

Lire la suite

Source : Les Echos