Réforme des retraites : une surcote pour ceux qui partiront après 62 ans ?

Les discussions sur la réforme des retraites entrent dans le vif du sujet. Depuis lundi, les organisations représentant les salariés et le patronat échangent leur point de vue avec le haut-commissariat à la réforme des retraites sur les conditions d’ouverture des droits. S’il n’est pas question de toucher à l’âge l’égal de départ à la retraite à 62 ans, l’interrogation porte surtout sur le montant de la pension qu’il sera possible de toucher pour une personne qui choisit de partir à cet âge. L’objectif affiché par le haut-commissariat est clair : encourager les Français à travailler au-delà de 62 ans.

Pour aborder cette question d’âge de départ à la retraite, le haut commissariat prend un maximum de précautions. Jamais, dans ce document, il n’évoque la possibilité, comme celle qui existe désormais pour les retraites complémentaires des salariés du privé Agirc-Arrco, de mettre en place un malus pour ceux qui décideraient de partir à la retraite...

Lire la suite

Source : Capital


Écrire commentaire

Commentaires: 0