Fake news : les personnes qui en partagent le plus sont… les seniors

En 2017, le mot fake news a été élu mot de l’année par le dictionnaire Collins. Alors que ces dernières sont de plus en plus nombreuses à être diffusées et à se propager, elles ne sont pas (forcément) partagées par les jeunes. D’après une étude récente publiée sur Science Advances, les personnes de plus de 65 ans sont celles qui les partagent le plus. En effet, elles partageraient 7 fois plus de fake news sur Facebook que les moins de 30 ans.

Alors que les réseaux sociaux s’efforcent de lutter contre la propagation de fausses informations, à l’instar de Facebook et Twitter qui par exemple avant les élections au Bangladesh ont supprimé des dizaines de comptes ayant relayé des fake news. Malgré les moyens mis en place par ces entreprises, les fakes news sont un vrai fléau, encore bien trop présent. 

Lire la suite

Source : Siècle Digital