Diagnostiquer les maladies rares grâce à la reconnaissance faciale

Détecter les troubles génétiques plus efficacement grâce à l'intelligence artificielle, c'est désormais possible. Dans une étude publiée dans la revue Nature Medicine ce 7 janvier, les chercheurs de la FDNA de Boston (États-Unis) présentent leur technologie, basée sur le « deep learning » (l'apprentissage en profondeur), qui permet de diagnostiquer des centaines de maladies en s'appuyant tout simplement sur les caractéristiques du visage d'un patient.

Pour cela, les scientifiques ont développé un programme d'analyse, nommé DeepGestalt. Ils l'ont d'abord soumis à des questions binaires pour le tester : « La personne est-elle saine ou malade ? Présente-t-elle la trisomie 21 (par exemple) ou non ? . Après cet entrainement, il a ainsi été capable d'identifier avec une précision de 96,88 % les patients atteints du syndrome de Cornelia de Lange, une maladie génétique qui se...

Lire la suite

Source : Top Santé