Pourquoi le nombre de greffes a baissé en 2018, après huit ans de hausse

Après huit années de hausse, il y a eu 324 greffes de moins en France en 2018 mais paradoxalement, l'une des principales causes de cette baisse est positive : les progrès de la médecine contre les accidents vasculaires cérébraux (AVC). En 2018, 5.781 greffes ont été réalisées en France tous organes confondus, contre 6.105 en 2017 et 5.891 en 2016, a annoncé vendredi 11 janvier 2019 l'Agence de la biomédecine, chargée de superviser les prélèvements et les transplantations.

L'essentiel de cette baisse vient des greffes de rein, qui sont aussi les plus pratiquées : il y en a eu 3.546 en 2018 (dont 537 grâce à des donneurs vivants) contre 3.782 en 2017 (dont 611 grâces à des donneurs vivants). Derrière les greffes de rein, il y a eu en 2018 1.323 greffes de foie (dont 14 grâce à des donneurs vivants, qui donne une partie de cet organe), 450 de cœur, 372 de poumons, 78 de pancréas, 9 coeur-poumons et ...

Lire la suite

Source : Sciences & Avenir